Beaucoup de citoyens l’ignorent, les médias mainstream n’en ayant presque pas fait mention : des troupes françaises sont stationnées dans les pays baltes depuis bientôt un an, dans le cadre de la mission Lynx décidée par l’OTAN au sommet de Varsovie en juin 2016.

Après huit mois de stationnement en Estonie, c’est à la Lituanie qu’est dédiée la seconde phase. La mission Lynx 2 a ainsi débuté au mois de janvier. Elle devrait prendre fin en septembre. L’objectif est de « rassurer les pays baltes face aux pressions russes ».

Les soldats stationnés en Estonie étaient issus de la 2ème RIMa du Mans et de la 2ème REI de Nîmes. Dans la nouvelle mission, ils ont été remplacés par 300 hommes du 5ème régiment de dragons et du 7ème régiment de chasseurs alpins. Si les hommes changent, le matériel reste le même : il a donc fallu opérer un transport géant de matériels et de ressources militaires de l’Estonie vers la Lituanie. En tout quatre trains militaires ont été réquisitionnés pour l’opération de transport qui s’est échelonnée du 14 au 21 décembre derniers. Chars, véhicules de combats, conteneurs et engins chenillés sont de la partie.

La France n’est pas seule à assurer la sécurité de ces pays, il s’agit d’une mission multinationale sous commandement de l’OTAN. Il y a en tout 1200 soldats sur la base de Rukla. Les pays participants sont entre autres l’Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, la Croatie et le Luxembourg. Le commandement est assuré par le colonel allemand Thorsten Gensler.

Une des tâches, pour cette mission de l’OTAN, consiste aussi à entraîner les troupes lituaniennes, notamment en effectuant des manœuvres conjointes.

La Lituanie est particulièrement inquiète depuis les grandes manœuvres russes de Zapad (« Ouest ») à la mi-septembre qui ont clairement simulé l’agression de pays voisins. De grandes manœuvres des soldats de la mission Lynx sont en retour prévues à la mi-juin. En mai, un renfort de l’armée de l’air française est aussi attendue pour « surveiller l’espace aérien balte » pour la septième fois depuis la création de cette « mission de police du ciel » par l’OTAN.

L’arrivée des soldats français a été grandement appréciée par les Lituaniens qui auraient investi plus de vingt millions d’euros pour assurer les frais de cette présence étrangère : « c’est un signe fort de dissuasion« , s’est réjoui Giedrimas Jeglinskas, le vice-ministre lituanien de la Défense.

Nicolas Kirkitadze

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Un futur Narvik ?

    • Daniel Daflon says:

      Probablement, sauf qu’ils ne resisteront probablement aussi longtemps au rouleau compresseur russe, que leurs ainés ont résistés aux boches du general Dietl.
      20 millions d’euros! Cela parait un peu cher pour avoir la satisfaction trompeuse de montrer ses petites griffes de chaton à l’ours russe.

      • Rémi de VÖLN says:

        Vous avez parfaitement raison: « petites griffes de chaton face à l’ours russe ».
        On voit bien là l’arrogance provocatrice, et la stupidité, des « zoccidentaux » face à la Russie.
        En 1969, j’ai accompli mon service militaire à l’Etat-major du Matériel des FFA (Forces Françaises en Allemagne) à Oberkirch; ces FFA devaient être le fer de lance de la résistance à une possible invasion des soviétiques.
        Eh bien, sur les sept porte-char de mon unité, trois seulement étaient en ordre de marche !!
        car les quatre autres, faute de pièces de rechange, avaient été canibalisés !
        Et, à l’époque, le budget de l’armée était bien supérieur à ce qu’il est maintenant.
        Nous aurions été balayés par les « rouges » en moins de 24 heures …
        Et aujourd’hui? en 2 heures ?
        Oh pardon! il est vrai que nous avons une ministreuse des armées, voilà de quoi terrifier les Russes …

      • Jacques says:

        Ça finira par une déclaration de guerre contre la Russie, comme en 1939 contre l’Allemagne , pour prendre la même pâtée.
        L’histoire (juive) n’est qu’un éternel recommencement depuis plus de 5000 ans.

  2. Yseult says:

    Quand on ne sait que recracher la propagande de l’OTAN, les gros médias suffisent.

  3. lephil says:

    La grande Pologne Lituanie rejoint par la Suède après la bataille de Klouchino, les polonais font leur entrée dans Moscou en 1610….. Bizarre on retrouve les mêmes

  4. Vincent says:

    La démocratie mondiale apatride n’aime pas la démocratie autoritaire eurasienne.
    Lors de la prochaine guerre d’intérêt général, comme en 39, les démocrates gauchistes et assimilés occidentaux prendrons une bonne claque au départ, changeront de doctrine en cours de guerre, c’est à dire vireront au patriotisme débile pour bézouiller la chair à canon qui aime le mot patrie , puis écraseront de façon ignoble l’ennemi, ….mais cette fois ci pas sur qu’ils sortent victorieux de leur délire si en face se trouvent la Chine et la Russie. Les missiles rendent le contrôle des mers et de l’air beaucoup plus aléatoire.

  5. JEAN-MARIE L says:

    Quand les Russes font un Kriegspiel, c’est une « aggression » qu’ils simulent. Quand c’est l’OTAN qui encercle la Russie, c’est de la défense.

  6. gigibobo says:

    Il faut bien que l’OTAN justifie son existence en nous faisant craindre une menace russe.

  7. François says:

    C’est la Russie qui est encerclée de tous bords par l’OTAN et on veut nous faire pleurer sur la Lithuanie. Les militaires français n’ont qu’à prier pour que jamais la France ne se laisse embarquer dans une attaque contre la Russie, car la riposte risquerait de faire très mal. Mais en attendant ils jouent à la gueguerre au frais du contribuable, alors qu’en France même il y a de terribles dangers islamiques et partout autour, aux frontières, aussi. C’est dans cette lutte anti-terroriste avec la Russie qu’il faudrait dépenser l’argent dévolu à l’Armée au lieu de faire les supplétifs des yankees. Et en passant, la frontière espagnole est complètement libre. Il n’y a pas l’ombre d’un douanier. Que des musulmans qui franchissent la frontière en toute sérénité. Au lieu de faire les zèbres en Lirhuanie, c’est là qu’il faudrait faire barrage.

    • Dans le même ordre d’idées, la France menace la Syrie de représailles si l’emploi d’armes chimiques en Syrie était avérée, sans se rendre compte que la Syrie ce n’estt pas quelques rebelles d’Afghanistan . Ils ont désormais un système anti-aérien redoutable.

  8. Rèveil français la république française est en danger et nos valeur et nos entreprises et notre civilisation….

  9. Boutté says:

    Nicolas Sarkosy nous a ramené sous férule de l’OTAN i-e des USA . Entre cet acte de basse subordination, la création d’un Lampeduza français (Mayotte) et la stupidité des printemps arabes, ce règne aura été l’un des plus dramatiques de nôtre histoire récente. J’avoue avoir voté pour lui et je suis morfondu de repentir . Deux Pater et trois Ave ne suffiront pas au repos de mon âme !

  10. Cern says:

    Ils ont déjà été terrifiés. Par les paysans afghans qui leur ont mis une déculotté magistrale.

  11. MAUCLERC says:

    L’armée Française…une valeur sûre.
    D’excellents soldats, d’excellents sous-off/s, d’excellents officiers subalternes…
    euh après…avec les galons on se fonctionnarise!!!
    Il nous faux un VRAI GENERAL comme ceux d’ALGER…
    OCCIDENT VAINCRA
    Plutôt que de regarder les matchs de foot pas vrai mon général??????????????????????

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com