Les riverains de la rue du Prolétariat en ont ras-le-bol de vivre chaque jour avec la peur au ventre.

Souvenez-vous, il y a un an les habitants de cette rue étaient relogés dans l’urgence alors qu’un immeuble vétuste menaçait de s’effondrer. Quelques jours auparavant à Marseille, 8 personnes étaient mortes dans l’effondrement d’un bâtiment rue d’Aubagne.

Un an après, la situation ne s’est toujours pas améliorée pour les habitants de la rue du prolétariat qui ont dû regagner leurs domiciles, les belles promesses municipales de relogement semblent oubliées et laissent place aujourd’hui à l’angoisse et à l’inquiétude pour ces familles abandonnées….

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

Un commentaire

  1. Bah oui! voilà où logent les français …. sans autre commentaire ! peuchère…..