se-garer-en-ville
Tous les centres urbains sont confrontés à un tel engorgement de voitures que la recherche d’un endroit où se garer devient une quête mettant à rude épreuve les nerfs de l’ensemble des passagers du véhicule.
Qui n’a pas refait encore et encore le tour d’un même quartier en pestant parce qu’aucune place ne se libère ? Pour agrémenter le tout et tester les nerfs d’acier du conducteur, cette situation se rencontre fréquemment quand on est déjà en retard à un rendez-vous ou quand il pleut.
Que faire ? Voici quelques conseils pratiques.
 
1. Eviter de s’obstiner à rechercher une place à quelques mètres de l’endroit où l’on se rend. S’entêter à tourner en rond sur un tout petit périmètre ne permettra généralement pas de trouver la place recherchée. Etendre le champs de recherche offre plus de probabilité de parvenir à se garer. 
 
2. Partager des places de parking réservées avec d’autres usagers est une solution qui peut se révéler pratique dans certaines circonstances.
 
3. Recourir à une application sur smartphone est l’une des nouvelles possibilités technologiques. Plusieurs applications sont téléchargeables et signalent en temps réel les places de stationnement disponibles, tant gratuites que payantes.
 
4. Quand le temps presse, il est parfois préférable de se résoudre à choisir un parking payant.
 
5. Si vous pouvez disposer d’un espace professionnel réservé à votre stationnement, n’oubliez pas de faire appel à une entreprise comme lignes-fit.com dans le traçage des lignes de stationnement.
 
6. Et n’omettez pas de faire appel à votre ange gardien

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :