Il y a quelques jours, Médias Presse Info vous signalait cette émission radio étonnante et réjouissante durant laquelle Stella Kamnga, une jeune Camerounaise arrivée en France depuis trois ans, expliquait au micro d’André Bercoff, alors que l’Amérique et l’Europe étaient en pleine agitation Black Lives Matter, comment les Noirs vivant en France sont incités à haïr les Blancs.

A la suite de cette émission, Yasmina Bennani réagissait sur les réseaux sociaux en traitant Stella Kamnga de “bounty”, allusion au fait que cette jeune femme noire penserait donc comme une blanche.

Il faut rappeler qui est cette Yasmina Bennani qui n’aime ni les Blancs, ni les Noirs qui refusent la victimisation et la guerre raciale.

Yasmina Bennani se présente comme scénariste, productrice, comédienne et journaliste. Elle vit, elle-aussi, en France. Elle a travaillé pour Canal +. Elle a aussi collaboré à StreetPress, ce média en ligne aux idées d’extrême gauche et financé… par les Rothschild.

Aujourd’hui, Yasmina Bennani travaille pour Al Jazeera Media Network, groupe de médias détenu par la famille princière du Qatar. Yasmina Bennani s’occupe notamment de programmes de AJ+, visant la jeune génération.

AJ+ est un programme en quatre langues (anglais, espagnol, arabe et français) diffusé via les réseaux sociaux, comme YouTube, Facebook ou Twitter. Bien que ce programme soit financé par le Qatar, cela n’empêche pas d’y faire la promotion de l’idéologie LGBTQI.

Yasmina Bennani s’était déjà fait remarquer lors du Mondial de football 2018 en reprochant à l’équipe marocaine d’avoir un entraîneur français. Par contre, elle ne trouve pas anormal que les équipes nationales des pays européens soient composées d’un grand nombre de joueurs d’origine extra-européenne.

Cette Yasmina Bennani qui a pour mission de promouvoir le communautarisme et la victimisation parmi les jeunes n’hésite pas à faire dans l’amalgame grossier afin de faire passer tous les Blancs pour des racistes violents.

Voilà donc qui est la donneuse de leçon qui ne supporte pas qu’on évoque le racisme anti-Blancs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :