Godiva est un chocolatier belge fondé par Joseph Draps en 1926. Les magasins de cette enseigne sont présents dans plusieurs grandes villes du monde comme Londres, New York et Tokyo. Mais, mondialisme oblige, Godiva avait été racheté en 1966 par le groupe américain Campbell Soup Company, qui l’a revendu fin 2007 au groupe turc Ülker, via son holding Yildiz.

Or, dix ans après ce rachat, le groupe turc Ülker estime le moment venu d’influencer à sa façon le contenu des boutiques Godiva : la production de pralines à l’alcool a été arrêtée depuis avril 2017.

Voilà qui ressemble étrangement à l’adaptation à un prescrit religieux de l’islam, même si le porte-parole de Godiva se limite à déclarer que la direction a « décidé de changer de stratégie ».

Cela rappelle un phénomène amorcé depuis des années : toutes ces boucheries reprises par des musulmans et qui ont cessé de vendre de la viande de porc, ainsi que toutes ces épiceries tenues par des musulmans qui ne vendent plus d’alcool.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :