Le site internet du magazine Le Point vient de publier la tribune libre d’un policier. Celui-ci répond à Aurélien Taché, député LREM du Val-d’Oise et membre du pôle idée de ce parti, qui a diffusé un tweet la semaine dernière niant l’existence du racisme anti-blanc.

Il faut se souvenir que c’est déjà ce député Taché qui s’était illustré en comparant le voile islamique à un simple serre-tête.

Le policier qui a rédigé cette tribune publiée par Le Point précise qu’il n’est pas Français de souche.

Sachez aussi que j’ai bien conscience qu’il est dangereux de s’attaquer à ce sujet. Toutefois, non seulement je suis policier et donc déjà catalogué comme facho par nos détracteurs, mais de plus, comme le prouve ce tweet, je pense que la lutte contre le racisme s’exprime trop fréquemment de manière hystérique et caricaturale. (…)

J’en ai assez de voir beaucoup trop de nos concitoyens se rejeter cette crainte d’être assimilé comme raciste, telles une patate chaude ou une grenade. Assez de voir ce combat être utilisé comme un faux-semblant, d’autant plus quand le but est de ratisser large. Enfin, même si mon devoir de réserve m’oblige normalement à me taire, ce genre de posture influe beaucoup trop concrètement sur ma vie de citoyen et de policier, ces dernières années, pour que je me taise davantage. (…)

C’est pourquoi j’en viens enfin à son allusion au « prétendu racisme anti-Blanc », qui pour moi trahi clairement tout le reste de son œuvre. Il est inadmissible de nier ce racisme au même titre que les autres. Je croise des victimes concrètes de ce fléau chaque jour. Il suffit d’aller visiter certains forums ou même certains réseaux sociaux pour vérifier l’ampleur du phénomène. Les Blancs y ont toutes sortes de surnoms. Ça va du petit Babtou au grand Babtou, quand ce n’est pas Gouffa, Kouffar ou simple mécréant. Cependant, généralement, la victime idéale y est tout simplement décrite comme le « céfran », facile à impressionner, facile à dévaliser, facile à humilier.

Dans beaucoup de quartiers, le petit céfran est non seulement une proie facile, mais aussi une aubaine pour se faire valoir auprès des potes. Il est déjà tellement accablant, en tant que policier, de ne pas pouvoir freiner ce phénomène convenablement et il faudrait en plus, d’après monsieur Taché et d’autres grands esprits, que nous les laissions seuls à la cave. Au nom de quoi devrions-nous nier ces plaies saignantes ?

Je suis désespéré à cette idée que l’on n’appelle plus un chat, un chat. Ces dissimulations de la vérité ou ces mensonges par omission, peu importe comment on les nomme, sont néfastes quoi que l’on dise. Je prétends même que cette politique décadente est en fait en grande partie responsable de ces amalgames dont notre société souffre. Le rejet de la vérité est un boomerang qui nous reviendra en pleine tronche à un moment ou à un autre. La véracité du terrain est indiscutable. Et non, monsieur Taché et consorts, vous n’arriverez pas à nous convaincre du contraire de ce que nos yeux voient.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. Bravo et merci Monsieur, nous sommes des milliers à en avoir marre du politiquement et idéologiquement correct répandu et imposé par une propagande qui ne cesse d’insulter ceux qui pensent autrement à coup de “fascistes, rétros, nostalgiques, inadaptés, vieux, …” ; Ils s’attribuent le monopole de la liberté, de la démocratie qu’ils ont falsifié pour couvrir la dictature de leurs choix économiques , sociologiques et idéologiques . Bafoués et pauvvres de tous les pays, ne nous laissons pas faire . Ceux qui mordent à l’hameçon du racisme sont des ignorants qui ne comprennent pas leurs manigances! Car tous les pauvres de coeur sont frères !

  2. Richard says:

    Un policier intelligent face à un crétin congénital dont le cerveau à une tache indélébile !

  3. Bien sur que le racisme anti blanc existe comme tout les racismes et cela depuis des millénaires, alors nier l’évidence ce n’est pas trés objectif de la part de ces petits trous du cul de députés sortis de la couveuse jupitérienne mais un jour viendra …….

  4. Chers Electeurs, regardez bien qui vous avez élu, et agissez mieux à la prochaine élection! Ne votez plus pour des taches!!!

  5. ” Il est inadmissible de nier ce racisme (anti-blanc) au même titre que les autres… ”
    Oui, car en effet, ce terme ne semble avoir qu´un sens, une tare réservée aux “blancs”… Or, accuser quelqu´un de “racisme” implique la notion de “race”, ce qui est contradictoire compte tenu du fait que nos pseudos scientifiques et nos politiques corrompus qui partout veulent redéfinir le monde, nient l´existence même de “races humaines”… Mais voilà, la confusion est leur arme et il devenu grand temps de les désarmer !

    En fait, tout cela n´est qu´une question de quantité… Trop de sel dans la soupe la rend immangeable, de même trop d´étrangers dans un pays est ingérable. La quantité fait le poison… Ici, la mesure est largement dépassée ! Que les Africains du sud et du nord s´en retournent donc en Afrique, et le problème est résolu ! On se fout bien de leur exigences, désirs et besoins… c´est leur problème !

  6. bien dit et bien écrit

  7. Charles Martel says:

    Le racisme anti blancs existe, et depuis bien plus longtemps qu’on ne le croit : ma propre mère se faisait déjà traiter de sale blanche au feu rouge au volant de sa voiture à la Martinique par des passants noirs, et c’était en 1970 ! Plus tôt encore, les Harkis et les Pieds Noirs se sont fait massacrer par les fellagas musulmans et marxistes du FLN en Algérie, pendant et après la guerre d’indépendance. D’une façon générale, les blancs européens ne sont pas racistes car ils n’ont rien à envier aux autres races avec lesquelles ils cohabitent et leur culture chrétienne les porte plutôt à la considération et au respect des autres. A l’inverse, les ethnies et religions mettant en avant leur prétendue supériorité ou leur exploitation passée (esclavage) ont la haine en eux, mais ce faisant, ils crachent dans la soupe qui les a nourris et continue de les nourrir. Les noirs d’Afrique sont extrêmement racistes entre les différentes ethnies et se massacrent depuis des millénaires. Les Musulmans sont racistes et massacrent et réduisent en esclavage depuis des siècles tous ceux qui ne sont pas musulmans, et notamment les noirs d’Afrique centrale. Les Juifs haïssent les Chrétiens qu’ils affublent de toutes sortes de noms d’oiseaux.
    Mais malgré cela, on continue à nous bourrer le crane avec l’idée que le seul raciste, c’est le blanc, le Français de souche de culture chrétienne ! Du coup, certains jeunes croient qu’être anti raciste c’est être anti blancs. On marche sur la tête !

  8. jose antonio says:

    Chaque année en France, des immigrés se rendent coupables de milliers d’agressions physiques, de centaines de viols et de dizaines de meurtres contre des femmes blanches et des hommes blancs, sans que les hommes politiques qui nous dirigent n’élèvent la moindre protestation.
    Hervé RYSSEN dans LE RACISME ANTIBLANC.

  9. La vieille gauloise says:

    Ce serait trop long à raconter ….Je ne vous dit pas tout ce que j’ ai eut à subir depuis mon enfance
    ( j’ ai 68 ans ) à l’ école, au travail et même au sein de l’ Église !….il m’ à fallu du temps pour que je comprenne d’ ou vient cette humiliation cette injustice ces attaques sans raison aucune…c’ est du racisme anti blanc …A un point tel que j’ ai appris à me taire , je ne fais plus rien !…. Je vis ma vie ….point barre ! Que l’ oligarchie SE DEMMMERDE !…elle est en train de se détruire elle même par ses intentions criminelles , elle est suicidaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !