Voici les derniers propos maboules de Maboula Soumahoro :

« L’homme blanc (…) ne peut pas avoir raison contre une noire et une arabe. Il va vraiment falloir que la France s’en rende compte. »

(déclaration diffusée dans l’émission de Lauren Bastide sur France Inter)

Qui est Maboula Soumahoro ?

Née dans une famille d’origine ivoirienne, elle a grandi en France, dans un quartier populaire du Kremlin-Bicêtre.

Après des études supérieures dans les universités de Créteil et de Jussieu en France, elle part, grâce à une bourse, étudier aux États-Unis à l’université Columbia à New York.

De retour en France, elle s’inscrit à l’université François-Rabelais de Tours en doctorat et y soutient en 2008 une thèse intitulée « La couleur de Dieu ? Regards croisés sur la Nation d’Islam et le Rastafarisme, 1930-1950 ». Elle y est aujourd’hui maître de conférence dans le département de langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes.

Dans les années 2010, elle est propulsée sur les plateaux de télévision, de LCI à France 2, pour culpabiliser les Blancs concernant le racisme ou l’histoire de l’esclavage. De 2013 à 2016, elle fut membre du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

En partenariat avec le Parti des Indigènes de la République, elle organise en 2014 une formation sur « L’invention de la race blanche » avec Félix Boggio Ewanjé-Epée, co-auteur — avec Houria Bouteldja et Sadri Khiari — de l’ouvrage Nous sommes les indigènes de la république .

Elle se réclame aussi de l’afroféminisme.

En 2012, elle co-fonde l’association Black History Month — dont elle est présidente —, qui organise les Journées Africana dont le but est de promouvoir « la connaissance et la passion pour les “mondes noirs” » et prétend qu’il y a nécessité de valoriser l’histoire des Noirs en France et de « mettre la République française face à la réalité de son histoire ».

Régulièrement, elle nie l’existence du « racisme anti-blanc ».

En novembre 2017, Maboula Soumahoro participe, sur LCI, à un débat télévisé qui porte sur un « atelier en non-mixité racisée ».
Elle affirme également que le camp d’été décolonial organisé pendant l’été 2016 n’était pas « interdit aux Blancs », indiquant que des « femmes blanches » y ont participé, mais, note Le Figaro, « à condition de porter le voile »…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

21 commentaires

  1. balaninu says:

    Y”en a marre de toutes ces racistes !!!!

  2. Donc si je comprend bien ces “gens là” ont le droit de proférer ce genre de discours … imaginez si des “blancs” ( obligatoirement fachos hétéro raciste) organisaient de telles conférence , aussitôt les ligues assos et Cie attaqueraient devant un tribunal plus manifs …. bref , les émeutes ! Et il y a des “blancs” , dit faces de craie , blanchette…….. qui participent … Les dindes qui applaudissent pour Noël …………………….

  3. Daflon says:

    En agissant ainsi, ces sauvages montrent leur vrai visage. Il est simiesque. La France c’est exactement la planète des singes.

    • elieja says:

      et le conspirationniste éveillé… Charlton Heston…

  4. marco says:

    Cette dame cumule les qualites ,,un genie ,sa science force le respect ,,dommage qu avec toutes ses qualites qui la mettent tres au dessus des “fromages blancs “elle n aie pas celle de la solidarite avec les victimes appauvries ,ruinees par ces salauds de colons ,,J ai honte d etre blanc privilegié ,(dixit nez en trompette arquette )et de garder pour mon pays cette perle au detriment de l afrique et d entre autres celui de fofana ,,,

    • Effectivement ! Munie d’un tel bagage intellectuel, lle devrait retourner en Cote d’Ivoire et sensibiliser ses congénères aux risque de venir se confronter avec les ignobles faces de craie .Et qu’elle reste dans la lagune serait encore mieux pour elle !

  5. Cadoudal says:

    Maboula va bien s’ entendre avec Siconne , le clown de l’ Elysée.

    la République maçonnique et licrasseuse a endetté la France pour plusieurs générations afin de financer l ‘importation et l’ entretien de haine à l’ état pur sur notre sol.

    Il s’ agit de détruire notre civilisation et le peuple Gaulois par d’innombrables Bataclans , dont on ne se relèvera pas.

  6. Aliénor says:

    après sibeth , maboul la bien nommée ……
    à un moment , faut arrêter d’écouter ces malades mentaux qui nous font la morale et les laisser pour ce qu’elles sont , des femmes haineuses et stupides

  7. Charles Martel says:

    et très laides

  8. Raciste et Maboule, ah !

  9. labelette says:

    et moi, femme blanche, j’ai le droit d’avoir raison d’une noire ou d’une arabe ??

    Maboula est une raciste maboule.

  10. Sandrine says:

    L’intelligence n’a pas de couleur. Elle n’a pas l’air d’en avoir beaucoup.

  11. emile says:

    pourquoi dit elle ça ….????
    parce qu’elle sait bien que ses semblables n’ont pas le niveau….
    tout le monde sait ça….

  12. asics13 says:

    maboula en arabe signifie folle

  13. Pierre says:

    Elle a surement profité de la discrimination positive pour obtenir ses diplômes. Une personne réellement intelligente ne parlerait pas de cette façon. Personnellement, ces propos me laissent totalement indifférent. Je n’ai absolument aucune honte d’être blanc. Je suis fier de ce que notre race a accompli. C’est à nous que l’humanité doit la civilisation. Nous avons tout inventé. Une puissance occulte qu’il est inutile de nommer veut se débarrasser de nous tout simplement pour avoir le champ libre et dominer comme bon lui semble. Or, ce n’est pas encore chose faite, beaucoup de gens résistent. La situation peut changer très rapidement. Ils vont s”effondrer sur leurs propres contradictions.

  14. C’est super ! Il faut croire que la mélanine qui colore la peau doperait aussi le cerveau !!! Voilà un filon pour l’industrie pharmaceutique !
    Mais donc plus on est foncé plus on est intelligent : ça établit quand même une hiérarchie …

    • Saint-Plaix says:

      Jusqu’ici le seul filon qui est très rentable dans ce domaine (d’après les industriels!) c’est au contraire celui des éclaicissants cutanés (crèmes, lotions, savons, etc…) On a le plus grand mal en Afrique noire a interdire l’usage des savons au mercure qui rentrent en contre bande partout aussi vite que des immigrés dans les ports européeens… (C’est dire!)
      Donc notre maboula de service – si elle suit la mode de ses coreligionnaires et qu’elle s’en tient à la mélanitude apologétique du QI – va devoir suivre Jacques Brel:
      “Beau et c… à la fois”

  15. Mirabelle says:

    Que pense Maboula du livre de Tidian N’Diaye : “le génocide voilé” qui parle de l’esclavage pratiqué par les Arabes sur les Noirs pendant des siècles? La plupart de ces esclaves sont morts du fait de traitements inhumains.

  16. Mirabelle says:

    Maboula effectivement signifie “folle”. Et que pense cette folle du livre de Tidian N’Diaye : “le génocide voilé” qui parle de l’esclavage pratiqué par les Arabes sur les Noirs pendant des siècles? La plupart de ces esclaves sont morts du fait de traitements inhumains.

  17. Sa connerie, c’est de naissance, ou elle prend des cours?