Irak – La protestation contre la loi sur l’islamisation des mineurs, tenue le 10 novembre, à Bagdad dans l’église chaldéenne de St Georges a connu la participation massive de chrétiens et de membres d’autres communautés religieuses irakiennes. Le rassemblement à l’appel du Patriarche chaldéen Raphaël Louis Ier était organisé en protestation contre la loi qui prévoit automatiquement  l’Islam pour les mineurs, même si un seul parent se convertit à l’islam.

Beaucoup de chrétiens – ainsi que le montre le site ankawa.com  – brandissaient des  bannières et des affiches sur lesquelles la loi est définie comme un facteur de déstabilisation pour la coexistence des différentes composantes de la société irakienne. Plusieurs membres du parlement irakien ont également participé à la mobilisation. Pendant l’événement, le patriarche chaldéen a réaffirmé la proposition de recourir aux tribunaux internationaux pour protéger les droits des chrétiens – en commençant par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme – si le Parlement irakien ne change pas la loi, également contraire aux articles de la constitution irakienne qui affirment la pleine égalité de tous les citoyens devant la loi.

Le 27 octobre  dernier, le parlement irakien avait massivement rejeté l’amendement de modification de la loi proposée par les représentants chrétiens. Dans cette proposition, on demandait l’ajout, au  paragraphe relatif à la polémique loi des enfants, d’une phrase indiquant qu’en cas de conversion à l’islam d’un parent, les enfants restent dans la religion d’origine jusqu’ à l’âge de dix-huit ans, puis qu’ensuite ils choisissent leur religion selon leur liberté de conscience.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :