Le député Steve Mbikayi
Le député Steve Mbikayi

Le député congolais a piqué une grosse colère lorsqu’il a vu son projet de loi interdisant l’homosexualité ignoré par ses collègues.

En effet, depuis 2013, il échoue à faire inscrire son projet de loi interdisant l’homosexualité pourtant à l’agenda de l’assemblée nationale depuis le 14 mars. Il avait fait suivre à ses collègues une pétition signée par près de 3.000 Congolais exprimant leur désir d’interdire l’homosexualité qui n’honore pas l’être humain.

Ni le président de l’assemblée nationale, Aubin Minaku, ni ses autres collègues ne l’ont soutenu. D’où sa colère devant l’hémicycle : « Je proteste avec la dernière énergie car ceci dénote d’un manque de considération envers un collègue. La proposition de loi contre l’homosexualité ne pourrait pas être oubliée. Il est vrai que dans cette salle, il y a certains hommes et certaines femmes sur qui pèsent les soupçons de l’homosexualité. Ils ne cessent de lutter pour faire obstacle à ma proposition de loi. Un autre obstacle vient de la peur bleue que nourrissent certains suite à des réactions qui viendraient des pays qui font l’apologie et la promotion de l’homosexualité (l’occident sûrement). Dans ces pays, après l’homosexualité, le mariage entre hommes et entre femmes, ils sont passés à la légalisation de la zoophilie. Les hommes et les femmes vont avec des chiens et même avec des chevaux ».

Il est à rappeler que dans ce pays la prévalence globale du VIH est estimée à 4,9%.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :