non_halloween(1)-MPI

« Des bonbons ou je te jette un sort ! ». Que faut-il pensez de cette pratique?

Halloween et son cortège macabre sont de retour. Y aura-t-il encore cette année, beaucoup d’enfants déguisés en sorcières, en vampires et en cadavres, pour venir sonner aux portes et proposer leur chantage : « des bonbons ou je te jette un sort ! ». Que faut-il pensez de cette pratique ? Rien de mal diront certains, puisqu’il ne s’agit que d’un retour à une ancienne tradition celtique. C’est justement ce qui a de quoi inquiéter. Car il ne s’agit pas d’une fête banale comme le carnaval, mais bien, comme au temps des Celtes, d’un rite religieux qui se réfère, par-delà plus de 1500 ans de Christianisme en France, aux pratiques barbares du paganisme le plus obscur et le plus cruel.

Aux populations s’adonnant à ces pratiques de malédictions, de vengeance, de sorcellerie, de sacrifices humains, le christianisme est venu enseigner un Dieu d’amour et de miséricorde qui ne nous demande que de L’aimer en retour, de nous aimer et de nous pardonner les uns les autres. Ces populations ont alors abandonné leurs anciennes pratiques pour se convertir en masse à la nouvelle religion d’amour. Ce qui est plus étonnant, par contre, c’est le retour à ce paganisme au XXIe siècle.

Cette pratique est réintroduite le plus souvent par des enfants innocents influencés par leurs parents et éducateurs inconscients de l’enjeu. On ne compte plus les classes dans lesquelles Halloween est célébré chaque année. Cela pourrait étonner dans des écoles laïques où toute pratique religieuse est en principe proscrite. Mais l’homme est par nature religieux et, ayant perdu ses repères chrétiens, il se tourne vers la première croyance de bazar venue et, pour les enfants, ce sera Halloween.

C’est pourtant bien vers le bel idéal des béatitudes qu’il faut se tourner et non vers la laideur infernale d’Halloween : « Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le royaume des cieux est à eux. Heureux les doux, car ils auront la terre en partage. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. Heureux ceux qui font régner la paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux. ».

Quelques explications :

Nous vivons dans un monde où beaucoup de traditions et coutumes naissent ou se perpétuent sans la moindre vérification de leurs origines et/ou de leurs sources. Il paraît d’autant plus urgent d’informer les gens sur ce qui se cache réellement derrière cette fête « Halloween ».

Le mot « Halloween » vient de l’altération des mots « All Hallows Eve » qui veut dire « le Soir de Tous les Saints », autrement dit « la fête de la Toussaint ». « Hallow » est la forme primitive de « Holy » qui en anglais veut dire « Saint ».

Savez-vous aussi qu’Halloween est pratiquement une fête païenne, foncièrement antichrétienne, qui est très dangereuse.

Savez-vous ce que signifie « Trick or Treat » : « Donne-moi des bonbons, ou je te jette un mauvais sort ». C’est ce que disent les enfants au soir d’Halloween en frappant aux portes. Ce n’est pas chrétien d’apprendre cela aux enfant, c’est même les mettre dans un état d’esprit qui correspond à celui du mal : maudire le prochain !

Un piège tendu par le diable?

Halloween est originalement une fête païenne célébrée le soir de la veille du 31 octobre de chaque année. C’est une fête très dangereuse! Des sorciers et des pervers ont l’habitude de décorer leurs maisons pour attirer les enfants et leur jouer de très sales tours ! Chaque année de nombreux enfants disparaissent le soir d’Halloween dans plusieurs pays… pour la plus grande joie du diable. Pendant la célébration de cette fête sorcière, les uns se déguisent en vampires, d’autres en Zombies, en sorciers, en citrouilles, en monstres, en Dracula, en squelettes, en pirates, en Frankenstein,…

Des familles, écoles, mouvements de jeunesse imitent cette fête païenne et satanique et en font une partie de plaisir. Il est vraiment triste de voir beaucoup de parents, d’éducateurs, de professeurs, d’enseignants, et même certains se disant « bons Chrétiens » soutenir et/ou se laissent entraîner dans ce piège de satan.

Les libraires, dans l’esprit mercantile, proposent une large palette de littérature allant des romans noirs jusqu’aux guides pour l’organisation de soirées « d’halloween ».

Les commerçants se frottent les mains, car ils trouvent que c’est une occasion de réaliser un bon chiffre d’affaire par la vente des costumes, des masques, de  différents objets à caractère lugubre.

Les Pièges de l’Adversaire

Dans 1 Jean 5:6 « …Le monde entier est sous la puissance du diable ». La Bible nous met en garde contre tout ce qui tire sa source dans « Le monde de Ténèbres ».

Soyez prudents et ne participez pas à ces bêtises.

Ps : Suite à la remarque de l’un de nos lecteurs, il est bien entendu que les expressions « les libraires » et « les commerçants » ne veut pas dire tous les libraires et tous les commerçants, mais une grande majorité d’entre eux. Et nous tenons à saluer ceux qui résistent avec force et honneur à cette diabolisation, résistance qui équivaut souvent pour ces indépendants courageux à un manque à gagner important.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs , ,
7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :