Rendons un hommage tout particulier au saint Pape Pie XII, rappelé à Dieu il y a 61 années le 9 octobre 1958.

Eugenio Pacelli naît à Rome le 2 mars 1876, il est élu Pape le jour de ses 63 ans le 2 mars 1939. Il ressent la vocation très jeune et il s’exerce déjà jeune enfant à célébrer la Sainte Messe devant ses parents, qui écoutent attentivement les homélies du futur Souverain Pontife.

Pie XII règne sur le Siège de Pierre durant 19 ans, 7 mois et 7 jours. Son pontificat sera très riche. C’est notamment lui qui définira le Dogme de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie en 1950.

Grand, mince, ascétique, Pie XII vit dans une grande austérité. Quand il lui arrive de rire il en rougit. Véritable bourreau de travail il rédige 42 encycliques qu’il tape lui-même sur sa machine à écrire. La dernière lumière à s’éteindre le soir au Vatican est la sienne …

Vivant dans une piété profonde, il se tient toujours publiquement avec les mains jointes.

Pie XII a une grande affection pour les animaux. Quand il se rase le matin, son canari Piccolo vient se poser sur sa main pour se laisser bercer par la douceur et la délicatesse du rasage papal.

Pie XII est l’objet d’une grande ferveur populaire, c’est un pape très aimé.

Quelques années après sa mort de misérables voyous n’hésiteront pas à salir son image en prétendant qu’il est resté silencieux face à la persécution des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale, ce qui est totalement faux. Pie XII a protégé beaucoup de juifs pendant cette guerre et il en a également sauvé beaucoup notamment en ordonnant de les cacher dans des couvents. Certains juifs seront même cachés dans sa propre Garde Suisse. Beaucoup de juifs lui rendent hommage à la fin de la guerre, et le grand rabbin de Rome, Israël Zolli, édifié par l’exemplarité de Pie XII durant la guerre, se convertit au catholicisme et prend comme prénom de baptême Eugenio, le prénom du Pape Pie XII !

Avec Pie XII disparait le dernier grand Pape vraiment Catholique. Ses « successeurs » feront en effet tout et n’importe quoi avec le Catéchisme, la Doctrine, les Sacrements et tout particulièrement le Sacerdoce et la Messe Catholiques qui seront anéantis à la suite du funeste Concile Vatican II. Cette destruction sera accompagnée d’un faux oecuménisme mettant toutes les religions à égalité, ce qui ruinera les missions et l’évangélisation des nations pourtant demandée par Notre Seigneur Jésus-Christ. Providentiellement, un évêque français, Monseigneur Marcel Lefebvre s’opposera héroïquement à toutes ces dérives et sauvera, par le sacre de quatre vrais évêques, la Tradition Catholique.

Que Pie XII bénisse du haut du Ciel la Sainte Eglise Catholique et Romaine qu’il a servie avec tant d’amour et tant de zèle. Qu’il prie le Saint-Esprit de nous envoyer un successeur de Pierre digne de ce nom qui redonne à l’Eglise son élan missionnaire et sa dignité, pour la plus grande Gloire de Dieu et le salut des âmes.

Alexandre SIMONNOT

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

5 commentaires

  1. Peu avant sa mort, PIe XII écrivait : Qu’on y songe bien : sans la religion, il ne saurait y avoir de moralité et d’ordre public dans un état. Il est donc nécessaire de revenir à la loi chrétienne, si l’on veut former une société solide, juste et équitable Tout édifice qui ne repose pas sur une base solide et sire s’écroule.. (Pie XII, 14-7-58).
    Les meilleurs ouvrages sur Pie XII
    https://www.livresenfamille.fr/saints-temoins-biographies/17628-frederic-le-moal-pie-xii-un-pape-pour-la-france-enquete-sur-le-conclave-de-1939.html?search_query=Pie+XII&results=3972?aff=NTo2

  2. L’encyclique de Pie XII Humani Generis en 1950 est une condamnation des erreurs de Vatican II qui vont survenir 12 ans plus tard. Ce n’est pas pour rien si Jean XXIII imposera au concile des théologiens condamnés par le Saint Office sous Pie XII au grand mécontentement du cardinal Ottaviani (Congar, de Lubac, Chenu etc). Ces théologiens modernistes auront une influence déterminante au concile.
    Les papes conciliaires sont canonisés à la chaine comme de simples légions d’honneur données à titre posthume alors qu’avant le concile on était très exigeant lorsqu’il s’agissait de canoniser des papes (depuis 4 siècles seuls deux papes St Pie V et St Pie X furent canonisés). Le procès de canonisation était très minutieux. Maintenant il suffit d’être pape pour être canonisé. Bientôt les papes seront canonisés de leur vivant. Ces canonisations sont fausses. On sait combien Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II n’avaient rien de saint même à titre personnel.
    Evidemment Pie XII ne sera jamais canonisé.

  3. Oui que ce SAINT Pape prie pour le Pape en fonction et celui qui s’est effacé ! pour tous les religieux. Qu’il demande l’Effusion du Saint Esprit à tous ceux-là pour qu’enfin ils sauvent nos Âmes.

  4. Cher Alexandre Simonnot, vous omettez le cinquième vrai évêque en la personne de Mgr Guérard des Lauriers, dernier grand Dominicain s’inscrivant dans les pas de saint Dominique et son combat contre l’hérésie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !