Le Conseil des ministres a profité de la période estivale pour faire avancer deux projets de loi, l’un sur l’immigration, l’autre sur l’asile, vus d’un prisme “éminemment de gauche” selon les mots du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Présenté le 23 juillet en Conseil des ministres, le projet de loi sur l’immigration a notamment pour but de “renforcer l’attractivité de la France“. Au vu de la quantité impressionnante de personnes venues de tous les continents qui cherchent chaque année à s’établir en France, il ne fait pourtant aucun doute que celle-ci exerce déjà un extraordinaire pouvoir d’attractivité…

Parmi les mesures envisagées, il y a la création d’un “passeport talents“, destiné par exemple aux “artistes”. Pourtant, on ne compte plus les affaires de filières à l’immigration clandestine reposant sur des faux contrats d’artiste (musiciens, danseuses, etc).

D’autre part, le projet de loi  propose de “nouveaux outils en matière de lutte contre l’immigration irrégulière“. Dont une mesure phare d’une naïveté déconcertante : l’assignation à résidence qui doit devenir “la mesure de droit commun en matière de privation de liberté des étrangers“. On imagine déjà la franche rigolade des immigrés clandestins à qui on va “ordonner” de ne pas sortir de leur logement.

Quant au projet de loi sur l’asile, on notera que le gouvernement veut répartir les demandeurs d’asile sur tout le territoire. Voilà qui fera plaisir aux communes quelque peu préservées.

Pierre Henry, le directeur général de l’association France terre d’asile, a de quoi se réjouir, lui pour qui “tout ce qui organise l’immigration légale et ouvre des portes (…) est le bienvenu“.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

19 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :