En ce samedi 28 mars 2020, veille du dimanche de la Passion, notre confrère Martin Dalbanne s’élève avec force contre cette privation qui nous est imposée de “recevoir Notre-Seigneur Hostie” . Nous ne pouvons, bien sûr qu’être entièrement d’accord avec ce cri de révolte !

Voici son article repris du site de l’association “Avec l’aide de saint Joseph” :

“Il aura fallu attendre ce minuscule microbe venu de Chine au mois de janvier dernier pour paralyser le monde entier. Ce que n’ont réussi à faire les ‘gilets jaunes’ avec leurs manifestations hebdomadaires des mois durant, le gouvernement français (pour ne parler que de lui) l’a fait : bloquer tout le monde en un clin d’œil. Très fort !

Villes et villages sont déserts, on n’entend plus rien lorsqu’on se risque à marcher ou à prendre sa voiture pour les premières nécessités (courses, médecin et très peu d’autres choses encore permises). Un pays mort.

Mais, ce qui est pire, c’est l’arrivée des Jours saints.

Les catholiques ne pourront se confesser, les catholiques ne pourront faire leurs Pâques, recevoir Notre-Seigneur Hostie. Sans doute sera-ce la première fois dans notre Histoire depuis la Révolution de 1789 que les catholiques, sous la raison (le prétexte ?) de l’épidémie du coronavirus, ne recevront pas leur Dieu fait Chair. Quelle épreuve… « Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et ne buvez son sang, vous n’aurez pas la Vie en vous. » (Jn 6, 54)

« Les bleus sont là, le canon gronde…

(…) Nous n’avons qu’une peur au monde, c’est d’offenser Notre-Seigneur ! »

Martin Dalbanne

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Il suffira de faire une communion spirituelle.

  2. Richard says:

    Dieu est dans mon cœur ! Alors je puis vous assurer que je me fout complètement que la République maçonnique veux le prendre. Il ne prenne que du vent ! Et personne ne peut enlever l’Amour qu’Il m’a donné.

  3. claire says:

    Merci aux abbés qui prennent des risques! Réveillez vous chrétiens, qui sait si nous ne devrons pas jouer un jour de nos vies pour recevoir les sacrements?

  4. Etienne says:

    Dans son coin, chacun pour soi et Dieu pour tous ?

  5. Sancenay says:

    N’oublions pas le slogan scandé à longueurs de drames qu’il s’agisse du vote du mariage pour personne,de l’incendie de Notre -Dame,de la présente pandémie et de bien d’autres évènements tragiques: “rien ne devra plus être comme avant”. Pour ceux qui s’imaginent, comme ce matin le sénateur Houpert qui pleure son camarade Devedjan, ( eh oui, Alain Houpert, il est plus que tant de quitter le radeau !) qu’ à coup de “commissions d’enquêtes” , “on va en profiter pour tirer les leçons “, rien n’est moins sûr.Il risque d’y avoir du boulot pour la dissidence et peut-être même des places dans les prisons libérées de ses “justes brigands” par Nicole !
    Pour les tenants et aboutissants du Meilleur des e-monde l’occasion est trop belle de faire” table rase du passé”. Voyez la situation – prévisible- des Ehpad, c’est encore plus expéditif que la Loi Clayes -Léonetti.
    Ah,je sens que suis en bonne voie pour rejoindre le clan des “paranos” , tel que le Professeur Chabrière, collaborateur du Professeur Raoult traité ainsi sur LCI par une toubib de la mort pour tous.