Depuis plusieurs semaines, le Gabon organise le renvoi des immigrés entrés illégalement sur son territoire.

Le Gabon a notamment renvoyé à Calabar et vers d’autres ports nigérians quelques 617 personnes.

Cette fermeté des autorités gabonaises n’est pas du goût du Nigéria dont le général Abdulrahman Dambazzau, par ailleurs ministre de l’Intérieur, a dénoncé les «conséquences sur la sécurité du pays». Car le Nigéria ne veut pas non plus accueillir ces immigrés africains.

Les immigrés dont il est question proviennent essentiellement du Sénégal, du Burkina Faso, de la République du Bénin, du Niger, du Mali, du Tchad et de la Guinée.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :