En 1636, la Sainte Vierge demande à Mère Anne-Marie de Jésus-Christ crucifié d’annoncer au Roi Louis XIII son désir que la France lui soit consacrée.

L’année suivante, le Roi exauce la volonté de la Vierge dans le secret de son cœur en lui consacrant le Royaume de France et multiplie  les prières et les pèlerinages avec la reine Anne d’Autriche, en vue d’obtenir l’héritier qu’il espère depuis 22 ans.

La Vierge lui répond par l’intermédiaire d’une révélation intérieure d’un religieux, le frère Fiacre: le vœu d’obtenir le fils tant désiré sera exaucé seulement à la condition que la Reine Anne d’Autriche demande publiquement trois neuvaines de prières à réciter en l’honneur de Notre-Dame de Grâces.

Les neuvaines commencées le 8 novembre par le frère Fiacre se terminent le 5 décembre 1637. Neuf mois après, jour pour jour, le 5 septembre 1638, naît à St Germain en Laye, Louis Dieudonné futur Louis XIV.

Sans même attendre la naissance et alors qu’il ne peut savoir si la Reine est enceinte d’un garçon, Louis XIII faisant entièrement confiance à la mère de Dieu, publie le 10 février 1638 l’édit qui consacre la France à la Reine des Cieux.

Louis XIII charge l’archevêque de Paris de faire dire tous les ans, le jour de l’Assomption, une commémoration de la déclaration, puis après les vêpres du jour, faire une procession dans toutes les paroisses et monastères du diocèse de Paris où doivent s’y adjoindre les provinces du royaume.

Demande à été faite à ce que les principaux officiers des villes y soient présents.

381 ans plus tard, le vœu de consécration de la France à la Vierge est toujours vivace et même si les officiels sont absents, les fidèles à la Vierge, à la France et au vœu de Louis XIII défilent en procession dans les rues de Paris et de province afin de respecter la parole du Roi et invoquer celle qui reste la mère protectrice de notre pays.

En cette fête de l’assomption 2019, dans les rues de Paris, les badauds et les touristes ont longuement regardé avec intérêt le passage de la procession organisée par la paroisse traditionaliste Saint Nicolas du Chardonnet.
Les fidèles venus en grand nombre ont emprunté la rue des écoles, se sont dirigés vers la fontaine Saint Michel et ont déposé la statue de la Sainte Vierge sous le regard bienveillant de l’Archange.
Les écoles de la tradition ont été représentées par les Dominicaines enseignantes de Fanjeaux 
Devant la Sainte Vierge et l’Archange Saint Michel, le rappel du texte du vœu de la consécration de la France à la Sainte Vierge par le Roi Louis XIII a été prononcé.
Consécration de la France à la Sainte Vierge

Texte du vœu prononcé par Louis XIII le 10 février 1638

A tous ceux qui ces présentes lettres verront,

Salut. Dieu qui élève les rois au trône de leur grandeur, non content de nous avoir donné l’esprit qu’il départ à tous les princes de la terre pour la conduite de leurs peuples, a voulu prendre un soin si spécial et de notre personne et de notre état, que nous ne pouvons considérer le bonheur du cours de notre règne, sans y voir autant d’effets merveilleux de sa bonté, que d’accidents qui nous pouvaient perdre.

Lorsque nous sommes entré au gouvernement de cette couronne, la faiblesse de notre âge donna sujet à quelques mauvais esprits d’en troubler la tranquillité ; mais cette main divine soutint avec tant de force la justice de notre cause que l’on vit en même temps la naissance et la fin de ces pernicieux desseins.

En divers autres temps, l’artifice des hommes et la malice du diable ayant suscité et fomenté des divisions non moins dangereuses pour notre couronne que préjudiciables au repos de notre maison, il lui a plu en détourner le mal avec autant de douceur que de justice.

La rébellion de l’hérésie ayant aussi formé un parti dans l’Etat, qui n’avait d’autre but que de partager notre autorité, il s’est servi de nous pour en abattre l’orgueil, et a permis que nous ayons relevé ses saints autels en tous les lieux où la violence de cet injuste parti en avait ôté les marques. Quand nous avons entrepris la protection de nos alliés, il a donné des succès si heureux à nos armes, qu’à la vue de toute l’Europe, contre l’espérance de tout le monde, nous les avons rétablis en la possession de leurs états dont ils avaient été dépouillés. Si les plus grandes forces des ennemis de cette couronne, se sont ralliées pour conspirer sa ruine, il a confondu leurs ambitieux desseins pour faire voir à toutes les nations que, comme sa providence a fondé cet Etat, sa bonté le conserve et sa puissance le défend.

Tant de grâces si évidentes font que pour n’en différer pas la reconnaissance, sans attendre la paix, qui nous viendra sans doute de la même main dont nous les avons reçues, et que nous désirons avec ardeur pour en faire sentir les fruits aux peuples qui nous sont commis, nous avons cru être obligés, nous prosternant aux pieds de sa majesté divine que nous adorons en trois personnes, à ceux de la Sainte Vierge et de la sacrée croix, où nous vénérons l’accomplissement des mystères de notre Rédemption par la vie et la mort du fils de Dieu en notre chair, de nous consacrer à la grandeur de Dieu par son fils rabaissé jusqu’à nous, et à ce fils par sa mère élevée jusqu’à lui ; en la protection de laquelle nous mettons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et tous nos sujets pour obtenir par ce moyen celle de la Sainte-Trinité, par son intercession et de toute la cour céleste par son autorité et exemple, nos mains n’étant pas assez pures pour présenter nos offrandes à la pureté même, nous croyons que celles qui ont été dignes de le porter, les rendront hosties agréables et c’est chose bien raisonnable qu’ayant été médiatrice de ces bienfaits, elle le soit de nos actions de grâces.

A ces causes, nous avons déclaré et déclarons que prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et de défendre avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis, que, soit qu’il souffre du fléau de la guerre ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cour, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire.

Et afin que la postérité ne puisse manquer à suivre nos volontés en ce sujet, pour monument et marque immortelle de la consécration présente que nous faisons, nous ferons construire de nouveau le grand autel de la cathédrale de Paris avec une image de la Vierge qui tienne dans ses bras celle de son précieux Fils descendu de la Croix , et où nous serons représenté aux pieds du Fils et de la Mère comme leur offrant notre couronne et notre sceptre. Nous admonestons le sieur Archevêque de Paris et néanmoins lui enjoignons que tous les ans le jour et fête de l’Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand’messe qui se dira en son église cathédrale, et qu’après les vêpres du dit jour, il soit fait une procession en la dite église à laquelle assisteront toutes les compagnies souveraines et le corps de ville, avec pareille cérémonie que celle qui s’observe aux processions générales les plus solennelles ; ce que nous voulons aussi être fait en toutes les églises tant paroissiales que celles des monastères de la dite ville et faubourg, et en toutes les villes, bourgs et villages du dit diocèse de Paris. Exhortons pareillement tous les archevêques et évêques de notre royaume et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales et autres églises de leur diocèse ; entendant qu’à la dite cérémonie les cours de Parlement et autres compagnies souveraines et les principaux officiers de la ville y soient présents ; et d’autant qu’il y a plusieurs épiscopales qui ne sont pas dédiées à la Vierge, nous exhortons les dits archevêques et évêques en ce cas de lui dédier la principale chapelle des dites églises pour y être fait la dite cérémonie et d’y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre et d’admonester tous nos peuples d’avoir une dévotion particulière à la Vierge, d’implorer en ce jour sa protection afin que sous une si puissante patronne notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses ennemis, qu’il jouisse largement d’une bonne paix ; que Dieu y soit servi et révéré si saintement à la dernière fin pour laquelle nous avons été créés ; car tel est notre bon plaisir.

Donné à Saint-Germain-en-Laye, le dixième jour de février, l’an de grâce mil six cent trente-huit, et de notre règne le vingt-huit.

Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 commentaires

  1. marco says:

    je ne suis pas catholique ,et respect ,Voila les seuls catholiques qui transcendent le bien ,,les autres ,,les goliophiles ,,,bande a satan .St Nicolas du Chardonnet ,,,des bons .

    • M Marco vous dites que vous n’êtes pas catholique mais vous reconnaissez que la procession de St Nicolas du Chardonnet vous procure une certaine émotion. Vous voyez que les catholiques fidèles à la Tradition ne craignent pas d’afficher publiquement la Foi catholique. Vous ressentez une certaine attirance pour le catholicisme traditionnel.
      N’est-ce pas un appel du Bon Dieu ? Si vous habitez Paris essayez d’aller à St Nicolas du Chardonnet : vous verrez la vraie liturgie catholique et entendrez prêcher la vraie doctrine et non pas les droits de l’homme des prêtres modernistes. La Fraternité St Pie X est bien répandue en France : vous pouvez trouver un lieu de culte proche de chez vous.
      N’oubliez pas que vous avez une âme à sauver. On peut se convertir et se faire baptiser (si vous ne l’êtes pas déjà) à tout âge. Que la Sainte Vierge vous éclaire et à vous convertisse à la Foi catholique.

      • marco says:

        MTD ,je m etais fendu d une reponse ,,la pub est arrivee et a tout effacé ,,En resume ,j aie ete eleve catholique ,mais fais mon trou plutot dans l ancien testament ,en elctron libre ,,je connais de vue St Nicolas ,ayant ete coursier 40ans a pouris dont 30au jl le point dans le 6eme et gaité ,,Je continue a observer le nouveau testament dont l accomplissement de ses propheties arrive aujourdui ,Cordialement ,j arrete avant que la pub bloque ,,

        • M Marco si vous avez été élevé dans la religion catholique il est temps pour vous de revenir à la Foi Catholique qui est la seule vraie. Je comprends que vous ne vouliez pas aller chez les modernistes qui prêchent une religion maçonnique basée sur le culte de l’homme et ne se soucient plus du Salut des âmes. C’est justement l’occasion pour vous de découvrir la Fraternité St Pie X dont les prêtres prêchent la vraie Foi et célèbrent la vraie Messe car contrairement à ce que disent les modernistes l’Eglise catholique fondée par Notre Seigneur est le seul moyen de sauver son âme. Ne croyez pas les modernistes qui vous disent que toutes les religions sont des voies de Salut.
          Que la Sainte Vierge intercède pour vous.

  2. Soupape says:

    Merci, Marie, de t’être intéressée à nous,
    qui sommes tellement minables, lourds, gourds …

    Parmi les chrétiens, même traditionnels,
    combien comprennent
    que Jésus-Christ est venu nous sauver … du Péché,
    parce que nous ne pouvons pas sortir du Péché … par nous-même !
    L’aide de Dieu est indispensable … in-dis-pen-sa-ble …

    En effet l’homme n’est pas “bon de nature” …
    Il peut le redevenir un peu … mais seulement avec l’aide de Dieu …
    avec la Vie Sacramentelle …

    L’erreur de toutes les utopies … est de nier le Péché,
    et la Décadence … qui s’en suit …

  3. deogratias says:

    Belle procession sur le chemin de Rome.

    • Cette magnifique procession de la Sainte Vierge avec renouvellement du vœu de Louis XIII a lieu (chaque année depuis 1986) en plein cœur du quartier latin (et non pas à Rome). Ce quartier latin qui fut le symbole de la contestation gauchiste en mai 68. Au moins les rues du quartier latin sont rendues à la Sainte Vierge même si ce ne que le temps de la procession. En cette période d’apostasie, de laïcisme, de propagation des fausses religions c’est un beau témoignage de Foi (la vraie Foi).

  4. Soupape says:

    A lire cet article, il semble que
    le Roi Louis XIII, et son épouse, ont su … que Dieu EST la Réalité …

    puisque 7 mois avant la naissance de son enfant,
    sans pouvoir savoir si c’est un garçon ou une fille,
    le Roi a publié un Edit … proclamant à l’avance que c’était un garçon …

    Mais aujourd’hui, trop peu considèrent Dieu
    comme une Personne Réelle.

    Beaucoup ne croient qu’en l’IDEE de Dieu,
    Ils ont des arguments … en faveur de … l’existence de Dieu, …
    mais ça ne va pas plus loin.

    Preuve en est qu’ils sont courts sur la Prière …
    parce qu’on ne prie pas une Idée, … mais une Personne !

    Etant courts sur la Prière, ils restent dans le Péché,
    car QUI peut nous aider … à sortir progressivement du Péché,
    si ce n’est Dieu Lui-même ? à condition de le LUI demander !

    Et alors, QUI peut nous aider … à sortir de la Décadence,
    engendrée par le Péché,
    si ce n’est Dieu Lui-même ? à condition de le LUI demander !

    Tant que notre vision du Monde … n’est pas basée sur le Péché,
    nous ne sommes pas du Christ !

    Et nous ne sommes même pas dans la Réalité …

    St Augustin a dit :
    “Vouloir ce que l’on peut,
    “et pouvoir ce que l’on veut”

    C’est à dire être réaliste,
    mais une fois qu’on a trouvé … ce qu’on pouvait faire
    ne pas oublier … de chercher par tous les moyens,
    à faire venir ce qui est possible !

    • « Mais aujourd’hui, trop peu considèrent Dieu
      comme une Personne Réelle.
      Beaucoup ne croient qu’en l’IDEE de Dieu,
      Ils ont des arguments … en faveur de … l’existence de Dieu, …
      mais ça ne va pas plus loin. » (extrait du message de Soupape)
      Raison de plus pour ne pas suivre les modernistes qui s’enfoncent chaque jour davantage dans l’hérésie avec leur religion maçonnique basée sur les droits de l’homme et l’oubli de Dieu et rejoindre les prêtres de la Fraternité St Pie X qui eux prêchent la vraie doctrine de l’Eglise.

      • Soupape says:

        Cher TD,

        Vous me fournissez l’occasion de m’expliquer.

        C’est pourquoi j’ai d’abord préparé un message en ce sens.
        Mais il était trop long, et risquait d’être mal compris.

        Voici donc un autre message, qui va droit au but.

        Ce qui importe en premier lieu, c’est de prêcher la vraie Foi chrétienne,
        afin qu’elle ne s’éteigne pas …

        Il faut donc
        faire des chrétiens … faire des chrétiens … faire des chrétiens …

        Pour cela, il faut commencer à le faire … pendant qu’il y a encore
        des témoins vivants de cette vraie Foi.
        Ils sont peu nombreux, mais ils existent.

        Après, ce serait trop tard, et nous serions tous amenés “à jeuner”
        comme le dit Jésus Lui-même,
        c’est à dire qu’il n’y aurait plus de prêtres
        pour nous confesser, et nous donner la Communion …

        Si on parvenait seulement à doubler le nombre
        de ceux qui ont compris la Vraie Foi,
        ceux-ci pourraient à leur tour en doubler le nombre,
        et nous serions 4 fois plus nombreux …

        C’est pourquoi je privilégie l’action religieuse,
        plutôt que l’action politique.

        Chacun agit selon les dons qu’il a reçu !

        Présentement, Dieu ne me demande pas
        de me mettre dans les municipalités : je n’y aurais aucun succès.

        Par contre, je peux prêcher (un peu !) la vraie Foi,
        surtout à ceux qui sont en train
        de la découvrir ou de la re-découvrir …
        et c’est dans ce domaine
        que Dieu me fait signe de me préparer à agir.

        Car il faut de tout … pour faire un monde.
        Certains sont doués pour la politique,
        d’autres pour parler de Dieu,
        d’autres pour les œuvres charitables …

        Si un candidat Civitas se présente dans ma commune,
        je voterai pour lui.

        Mais je voudrais aussi qu’on se soucie d’agir dans la Durée …
        et qu’on crée les conditions d’une résurrection du christianisme,
        découvert et vécu grâce à une RELATION à Dieu …

        Car une telle résurrection aurait des conséquences politiques …

        Je regrette que ce sujet ne soit jamais traité dans vos colonnes

        Bien à vous.

        • Excellent commentaire
          Dans un commentaire précédent j’expliquais que des élus catholiques c’était bien mais ce dont on avait besoin c’était de prédicateurs, des Saint Vincent Férié, des St Antoine, des St Bernard pour que la sainte doctrine perdure et pour détruire les hérésies, les déviations de ce monde sous influence satanique. Toute mon estime pour le Père Beauvais et les capucins de Morgon leur parole doit être entendue sur la place publique.

          • Soupape says:

            A Jeandelafabrique.

            Vous avez bien compris le problème.

            Il nous faut des prédicateurs … de l’envergure de Saint Bernard !!!

            Mais on ne peut prêcher avec fruits … que si on a une Vie de Prière,
            (tout comme Saint Bernard).

            Il faut donc que les nouveaux prêcheurs
            prêchent AUSSI la Vie de Prière,
            afin de rendre les gens capables … de prêcher … à leur tour !

            Il faut donc que le catéchisme soit complété,
            par plusieurs Chapitres sur la Vie de Prière.

            Car il ne faut pas seulement indiquer … quelle est la Vraie FOI,
            mais aussi … la façon … dont on entre en contact avec Dieu ! …

            Sans quoi, on n’obtient que des catéchisés desséchés,
            qui croient que la Vie Spirituelle,
            … est réservée “aux curés” et aux personnes consacrées !

            Saint Jean aussi avait compris ce problème.
            C’est pourquoi il a écrit son Evangile,
            afin de compléter les 3 autres,
            qui parlaient trop peu de la Vie Spirituelle.

            Son 4ème Evangile est une initiation à la Vie Spirituelle.
            Au début, cet Evangile est difficile à comprendre,
            et moi aussi je ne l’ai d’abord pas compris …

            Aujourd’hui, je rends grâce à Dieu … de me l’avoir fait comprendre …

  5. Réponse à Soupape « Ce qui importe en premier lieu, c’est de prêcher la vraie Foi chrétienne,
    afin qu’elle ne s’éteigne pas … » Extrait de votre message
    Et oui vous avez raison. Une procession publique (le 15 août ou la Fête-Dieu) est une prédication vivante de la Foi Catholique. Ce sont des démonstrations publiques de la Foi Catholique.
    « Après, ce serait trop tard, et nous serions tous amenés “à jeuner”
    comme le dit Jésus Lui-même,
    c’est à dire qu’il n’y aurait plus de prêtres
    pour nous confesser, et nous donner la Communion … » Autre extrait de votre message.
    C’est bien pour cela que Mgr Lefebvre a fondé la Fraternité St Pie X : former et ordonner de saints prêtres qui prêchent la Foi catholique, célèbrent la Sainte Messe et administrent les sacrements au moment ou à la suite de Vatican II l’Eglise s’écroulait.
    Sans la Fraternité St Pie X la Messe aurait disparu. Nous n’aurions plus que la messe protestantisée et la prédication misérable des prêtres modernistes qui ont jeté la doctrine catholique à la poubelle et ne parlent plus que des droits de l’homme et la justice sociale sans Dieu.

  6. Soupape says:

    à TD.
    Merci de votre réponse.

    Certes, les actes “extérieurs” de la FSSPX vont dans le bon sens.

    Mais, parmi les “fidèles” qui fréquentent la FSSPX,
    combien VIVENT la Vraie FOI ?
    C’est-à-dire :
    combien vivent une RELATION personnelle et suivie avec Dieu ?

    Tant qu’on ne parle pas à Dieu spontanément en cours de journée,
    (par exemple, sous forme “d’oraisons jaculatoires”)
    c’est qu’on n’a pas encore découvert Dieu.

    Et tant qu’on n’a pas découvert Dieu, on ne sait pas parler DE Dieu.
    On ne trouve pas les paroles convaincantes … pour le faire.

    Déjà, quand on a découvert Dieu,
    on ne sait pas toujours … comment en parler de façon efficace.

    Alors, si on n’a pas découvert Dieu,
    (si, par exemple, c’est encore « une corvée » que de le prier),
    Il ne faut pas s’attendre à convaincre …
    puisqu’on n’est pas soi-même vraiment convaincu !

    Car alors, on est dans le cas … où la foi est seulement … une croyance,
    mais pas la Réalité …
    (le passage de la foi-croyance à la FOI-Réalité … est difficile mais nécessaire)

    Certes, à la FSSPX, le CONTENU de la Foi est beaucoup plus exact
    que dans les paroisses modernistes, on est bien d’accord !!!

    Mais, pour autant, … l’attitude envers Dieu peut rester infantile …
    C’est le cas de ceux qui prient … en se forçant, par obligation …
    Ils sont bien intentionnés, mais ils n’ont encore rien compris ! …

    Moi, quand j’ai recommencé à prier, (il y a plus de 20 ans), j’ai dit à Dieu :
    « Je ne veux PAS te réciter des formules toutes faites,
    « surtout quand je ne les comprends pas ;
    « Alors je te parlerai comme ça me vient, … et aussi, quand j’aurai un moment disponible »

    Et Dieu, d’une humilité confondante, a accepté qu’il en soit ainsi,
    et il a fait la queue, en attendant chaque jour … son tour pour être reçu !

    Aujourd’hui, je ris bien de mon attitude d’alors ! Mais on commence comme ça !

    Par la suite, Dieu m’a expliqué (en plusieurs fois !), le Notre Père.
    Et quand le l’ai à peu près compris, j’ai eu le désir de le Lui dire.

    Et puis la Vierge de La Salette m’a expliqué (comme le rapportent les 2 pastoureaux)
    qu’il fallait le dire matin et soir. Alors je me suis dit … qu’il fallait essayer.
    Et, expérience faite, j’ai compris pourquoi il fallait le dire ainsi, et je lui ai donné raison.

    Voilà les étapes de la Vie Spirituelle :
    on établit progressivement une relation vivante et vraie avec Dieu.

    Sinon, on récite à Dieu des formules de politesse à heures fixes, et c’est insupportable !
    (pour soi-même … et pour Dieu !)

    Sinon, c’est de l’infantilisme, lequel engendre la bondieuserie,
    laquelle engendre la lassitude et l’éloignement de Dieu.

    Espérant m’être fait … comprendre, … au moins un peu …

    Bien à vous.

  7. Réponse à M Soupape
    « Mais, parmi les “fidèles” qui fréquentent la FSSPX,
    combien VIVENT la Vraie FOI ? » extrait de votre message
    J’ose espérer que les fidèles de la Tradition ont la vraie foi catholique et en vivent. En tout cas les prêtres de la FSSPX oeuvrent dans ce sens.
    « Certes, à la FSSPX, le CONTENU de la Foi est beaucoup plus exact
    que dans les paroisses modernistes, on est bien d’accord !!! » Autre extrait de votre message.
    La FSSPX n’invente rien et se contente de garder et d’enseigner la vraie doctrine catholique révélée par Dieu ainsi que la Sainte Messe et les sacrements sans rien ajouter ni retrancher.
    C’est la Foi Catholique. Point.
    La doctrine catholique révélée une fois pour toutes par Dieu, close à la mort du dernier apôtre st Jean ne change pas.

    • Soupape says:

      Cher TD,

      Je vous remercie de votre réponse,
      mais je vois … que je n’ai pas réussi à me faire comprendre,
      … même un peu …

      Car, dans votre réponse …. il n’y a rien sur l’infantilisme religieux.

      La Doctrine enseignée est une chose.
      Mais la pratique, … et notamment la Vie de Prière … en est une autre !

      La Vie de Prière est la Grande Affaire de la Vie,
      Comme vous ne répondez pas sur ce point,
      c’est qu’il y a un problème.

      Prier de façon infantile, comme un perroquet, est déraisonnable,
      et nullement voulu par Dieu. Bien au contraire cela lui déplait !

      En effet nous devons adorer Dieu en Esprit et en Vérité,
      et non nous contenter d’un simulacre.

      Vous ne rencontrerez Dieu
      que lorsque vous vous serez d’abord … AFFIRMé devant LUI,
      en lui disant en Face … tout ce que vous ne comprenez pas,
      … comme le faisaient les Apôtres …

      Alors IL vous l’expliquera … progressivement.

      Demandez Lui ce que vous ne comprenez pas : il vous répondra !

      Alors vous finirez par dépasser le stade de la foi-croyance,
      et vous finirez par SAVOIR, par expérience, … que Dieu est aussi Réel
      (et même plus !) que tout ce que vous voyez autour de vous !

      C’est ce que j’appelle la FOI-Réalité

      Imaginez que vous ayez fait l’objet … d’un miracle…
      Vous auriez immédiatement conscience …
      que Dieu est vraiment la Réalité …
      et vous en seriez probablement … effrayé ! …

      Je m’arrête là, car il est inutile de vous en dire plus … pour aujourd’hui.

      Nous nous reverrons plus tard.
      Mais vous pouvez encore me répondre, si cela vous plait.

      Bien à Vous.

  8. « La Vie de Prière est la Grande Affaire de la Vie » Personne ne vous dit le contraire et le premier devoir du catholique est de sauver son âme et de fuir le péché. Les modernistes ne parlent plus du Salut des âmes ni de la fuite du péché avec leur religion anthropocentrique du culte de l’homme.
    Maintenant si vous considérez que les prières catholiques, la prédication de la foi traditionnelle, la Sainte Messe et les sacrements sont de »l’infantilisme religieux » pour reprendre votre expression je ne peux que constater que vous êtes en dehors de la doctrine de l’Eglise.

    • Soupape says:

      Cher TD,

      Vous me prêtez des arrières pensées … qui ne sont pas les miennes …

      Je vous parle de la Vie de prière, et de ses formes infantiles,
      et vous me répondez … que je rejetterais :
      “les prières catholiques, la prédication de la foi traditionnelle,
      “la Sainte Messe et les sacrements”, … pas moins !

      Vous n’apercevez pas … que ce que vous me prêtez …
      contredit expressément … tous mes messages précédents !

      2 – Le but de la Vie de Prière … est celui de l’Union à Dieu.
      Cette Union … est proposée par Dieu à tous ! …

      Elle n’est pas réservée seulement … aux personnes consacrées …
      ou aux Saints …

      Le fait que vous ne soyez pas … une personne consacrée,
      ne vous dispense pas … d’avoir la même Vie de prière qu’elles !

      3 – Car en dehors de viser à l’Union à Dieu,
      il n’y a que les balbutiements infantiles qui consistent souvent à

      “réciter à Dieu, et à heure fixe, des formules de politesse,
      “que parfois … on ne comprend même pas complètement”

      Pensez-vous sérieusement que Dieu … peut se contenter de cela ?

      La Vie de prière … est un dialogue perpétuel avec Dieu,
      tout au long de la journée, … même quand on est au travail !

      4 – Vous êtes un peu comme Nicodème :

      Jésus lui parle de “renaître de l’Esprit”,
      mais Nicodème,
      qui est pourtant intelligent, et bien disposé,
      n’y comprend rien,
      si bien que Jésus lui dit :
      “Tu es Docteur en Israêl, et tu ignores ces choses-là ?”

      Toujours disponible pour poursuivre avec vous, si vous le souhaitez.

      Bien à vous.