Un film qui insulte la mémoire des soldats français

qui sont morts pendant la guerre du Sahel.

Voici comment les studios Disney-Marvel nous présentent ce film qui est une charge ignoble, injuste et insultante contre la France :

« Dans “Black Panther: Wakanda Forever” de Marvel Studios, la Reine Ramonda, Shuri, M’Baku, Okoye et les Dora Milaje se battent pour protéger leur nation de l’intervention des puissances mondiales suite au décès du Roi T’Challa. Alors que le peuple s’efforce d’aller de l’avant, nos héros vont devoir s’unir et compter sur l’aide de la mercenaire Nakia et d’Everett Ross pour faire entrer le royaume du Wakanda dans une nouvelle ère. Mais une terrible menace surgit d’un royaume caché au plus profond des océans : Talokan.

Ce second chapitre des péripéties de Black Panter, film dédié à un héros afro-américain sorti en 2018,  vient de dépasser les 3 millions d’entrées en France. Il va largement contribuer au lavage de cerveau des spectateurs français – ou vivant en France – à qui l’éducation nationale a déjà appris à faire repentance sur notre passé colonial.

En effet, notre pays y est ouvertement accusé de piller le Mali. Nos confrères de l’incorrect.org nous livrent l’analyse d’un phénomène inédit dans la guerre de l’information avec Loup Viallet, économiste et géopolitologue, auteur de La Fin du franc CFA (2020) et d’Après la paix (2021).

Qu’avez-vous pensé des scènes de Black Panther : Wakanda forever où est représentée la France ?

Les scènes que j’ai vues de cet opus de Black Panther sont gravissimes. Wakanda Forever est un film révisionniste, une fake-news superproduite à l’américaine. Sous couvert de science-fiction, il fait directement écho à la guerre du Mali, dont il livre une interprétation ahurissante.

La France y est représentée comme une puissance néocoloniale qui fait intervenir ses mercenaires au Mali sur un motif fallacieux afin de pouvoir y piller un métal fictif rare, le « vibranium ».

Le film met ainsi en scène une accusation directe de la France par la reine du Wakanda à l’occasion d’un sommet des Nations-Unies imaginé à Genève, ainsi qu’une tentative de raid des forces armées françaises sur un centre de traitement du vibranium (qui ressemble furieusement, à l’uranium, métal non rare importé par l’industrie nucléaire française en toute régularité depuis le Niger, le Kazakhstan et le Canada), situé au Mali. […]

Les scénaristes servent-ils une vision politique ? 

Le précédent opus Black Panther portait déjà un discours extrémiste sur les relations internationales et sur le continent africain en particulier, le Wakanda étant dépeint comme le modèle fictif d’un pays africain qui n’aurait pas connu la colonisation. Le parti pris de Disney était clair : sans l’Occident, l’Afrique serait le continent le plus développé du monde.

Wakanda Forever s’inscrit dans cette vision néo-coloniale complètement mythifiée de l’Afrique et cible particulièrement la France en portant à l’écran devant des dizaines de millions de spectateurs les plus grands mensonges de la désinformation anti-française en Afrique. […]

C’est la convergence des luttes entre le wokisme de Disney, les mensonges des panafricanistes, les hallucinations des décoloniaux et des indigénistes, et la propagande anti-française du colonialisme russe en Afrique. La sortie en salles de Wakanda Forever donne une résonance mondiale à tous ces conspirationnismes.

Comment situer ce phénomène dans la guerre de l’information ? 

Wakanda Forever a déjà réuni plus de trois millions de spectateurs en France. Considérant que le précédent opus avait rencontré l’un des plus grands succès au box-office de l’histoire du cinéma, l’on peut être certain que cet épisode-ci aura des répercussions catastrophiques. Il légitime la haine de la France partout dans le monde, justifie les mouvements communautaristes à l’intérieur de notre pays, justifie les actions de déstabilisation menées contre notre pays, ses représentants et ses ressortissants à l’extérieur de nos frontières, il nie ouvertement la réalité de la guerre du Sahel, contribue à renforcer la junte malienne… Il insulte enfin la mémoire des soldats français qui sont morts pendant la guerre du Sahel, en présentant comme des terroristes et des voleurs ceux les qui ont combattu […].

C’est un nouveau coup porté contre la France par un pays, les USA, qui se dit être notre « ami ». Le « révisionnisme » frappe parfois là où on ne l’attendait pas…

Macron devrait, au moins, exiger des autorités américaines qu’elles fassent des excuses aux familles des soldats tués pour protéger un pays, ou plutôt ses dirigeants corrompus,  qui finalement, ne le méritaient pas.

Source : incorrect.org

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :