Pour la deuxième année consécutive se tiendra sur le sol français un «camp d’été décolonial», interdit aux blancs sous le prétexte d’être réservé aux personnes victimes du «racisme d’Etat».

Du 12 au 17 août se tiendra donc en France un camp racialiste inspiré des Black Panthers, un mouvement noir américain profondément raciste anti-blanc.

Article paru dans le magazine Jeune Afrique

Dans le même ordre d’idées, Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la République, dans son livre «Les Blancs, les Juifs et nous», déclarait : «J’appartiens à ma famille, à mon clan, à mon quartier, à ma race, à l’Algérie, à l’islam». Oserait-on lui répondre que personne ne la retient en France !

Le communautarisme allogène se développe sur base d’une haine de la France et des Français.

Exemple avec le collectif M’wasi :

Plus caricatural encore, les queers racisées :

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :