C’est fait : Richard Ferrand est visé par une enquête judiciaire suite aux différentes “révélations” apportées par les médias qui sont bien décidés à lui faire la peau. Les appels à la démission résonnent de droite à gauche, mettant sur la potence et livrant à la vindicte populaire un homme dont aucune faute n’est démontrée.

Car là est le problème. Richard Ferrand a-t-il spolié les Mutuelles de Bretagne ? Nullement. Son montage était même le plus intéressant. A-t-il fait un montage illégal ? Nullement. Et tous en convienne. La faute serait morale nous dit-on ! Morale ? Il y aurait donc dans ce pays de pervertis, dans cette classe médiatique mensongère un certine notion de la morale ? Certes pas.

Qu’on ne s’y méprenne pas : nous assistons là à la mise en place d’une dictature médiatique, qui plus que la loi, détermine en fonction d’une soit disant morale toute à fait de connivence et circonstanciée qui doit mourrir ou pas. Certains ont décidé la mort politique de Ferrand, peu leur importe l’honnêteté ou non de cet homme. Ils veulent sa mort. Et les magistrats dans cette nouvelle organisation dictatoriale n’ont plus à rendre la justice, mais simplement à confirmer par une mise en examen qu’il pourrait enventuemment exister un doute, doute qui équivaut au permis de détruire.

C’est ainsi que cette République totalitaire mange ses enfants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :