Yemen

Le secrétaire général de l’ONU l’a déploré lui-même, il a pris la décision de retirer la coalition saoudienne au Yémen d’une liste noire des pays les plus violents avec les enfants suite à des menaces:  «Des enfants qui sont déjà en danger en Palestine, au Sud Soudan, en Syrie, au Yémen et dans beaucoup d’autres lieux tomberont dans le désespoir» en raison de ce retrait, a-t-il dit. Dans cette liste noire sur la persécution des enfants, l’Arabie saoudite figurait aux côtés de l’État islamique, d’Al-Nosra, de Boko Haram, etc.

C’est une source diplomatique qui a confié à l’agence Reuters sous anonymat que l’ONU faisait face à «un réel chantage», « à l’intimidation, aux menaces et à la pression» de la part de Riyad .

La source diplomatique a précisé que «des chefs religieux réunis à Riyad” menaçaient d’émettre “une fatwa contre l’ONU en la qualifiant d’antimusulmane ce que signifierait qu’il n’y aurait plus aucun contact avec les membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI), aucune relation, aucune contribution, aucun soutien aux projets ou programmes onusiens». l’Arabie Saoudite est le quatrième plus grand donateur à l’UNRWA à l’organisation, avec environ 100 millions de dollars.

Ces allégations ont été démentis par l’Arabie saoudite. Il faut donc croire que cette inscription sur la liste noire n’est qu’une fantaisie de l’ONU, de même que le retrait, et que c’est Ban Ki Moon qui ment… Les crimes de l’Arabie saoudite au Yemen sont passés sous silence en France, même s’il est davantage connu que ce royaume arabe soutient les islamistes en Syrie notamment, où il livre des armes, dont une partie au moins est achetée à la France. Les liens du pouvoir français avec l’Arabie saoudite sont bien connus, de même que le soutien de François Hollande qui fait livrer des armes aux islamistes

Pendant ce temps les islamistes, armés par la Turquie et l’Arabie saoudite qui se fournissent en armes auprès de l’Occident, continuent, également, chaque jour, de bombarder la population civile d’Alep. Ceci alors que par ailleurs les USA  soutiennent une coalition contre le siège de l’État islamique situé à Raqqa dans le nord de la Syrie. Cette double attitude de l’Occident au Moyen-Orient est typique de la politique menée depuis les accords Sykes-Picot, en 1916, qui étaient à l’avantage des anglo-saxons et bientôt de la juadaïsation de la Palestine.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

57 % 12698 € manquants

17 302 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :