Sur France Culture, Rokhaya Diallo a une fois de plus tenté de faire pleurer les Français à la description de sa malheureuse existence tourmentée par le racisme des sparadraps blancs. Sans oublier le scandale qui consiste à oublier les spécificités des cheveux crépus dans les formations en coiffure. Des priorités dont on espère que le président Macron va rapidement se saisir.

Post-scriptum : Ne pleure plus, Rokhaya, on a trouvé des sparadraps antiracistes…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires