revue etatislamique-romeLe Califat islamique a lancé une nouvelle revue prénommée Rumiyah, qui, en arabe, signifie Rome ! Les publications seront en anglais, indonésien, allemand, français et turc.

L’objectif du magazine est celui de recruter des nouveaux terroristes en Occident, les fameux loups solitaires, afin qu’ils frappent en Occident.

Entre quatre pages dédiées au jihadiste australien-libanais Abu Mansur, mort au Moyen-Orient au cours d’une opération militaire, et une exhortation “théologale” à tuer les non-musulmans, qu’ils soient soldats, prêtres, évêques, artisans, hommes d’affaires, et à réduire en esclavage les femmes et les enfants, on y trouve une incitation envers les sympathisants islamistes australiens à attaquer les “incroyants” dans les rues de leurs villes telles Brunswick, Broadmedow, Bankstown et Bondi :

“Poignardez-les, tirez-leur dessus, empoisonnez-les et écrasez-les avec votre véhicule.”

Ce nouveau magazine, aux accents guerriers et terroristes, va de pair avec la revue de propagande de Daesh utilisée jusqu’à maintenant, “Dabiq”. Il se prénomme Rome parce que Rome est la cible. Rome, la capitale de la chrétienté, qui symbolise encore, pour les musulmans et les chrétiens du Moyen-Orient, et certainement pour eux seuls, l’Occident chrétien.

S’ils savaient ! S’ils savaient à quel point, malheureusement, cet Occident décadent et dépravé et cette Rome moderniste ont perdu la Foi, qu’ils ont troquée pour les oripeaux de l’idéologie multi-confessionnelle, plurielle, inter-ethnique. Combien mince et fragile est la défense de l’identité chrétienne en Europe et dans les pays occidentaux. Avec quel enthousiasme fraternel on y accueille l’islam et ses adeptes. Bien pacifiquement ils pourraient, ces combattants d’Allah au drapeau noir, conquérir ces territoires anciennement chrétiens. Sans coup férir !

Toujours est-il que leur violence sanguinaire éveillera, – peut-être, enfin, espérons-le ardemment -, une réaction identitaire salutaire et un renouveau de l’authentique Foi catholique chez ces peuples occidentaux, insouciants et apostats, héritiers cependant du christianisme bi-millénaire!

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :