Nous vivons vraiment une époque renversante : voici une nouvelle chronique du monde à l’envers !

Vif émoi dans le monde du rugby, vassal dévirilisé du politiquement correct… à quelques exceptions près, Israël Folau et Billy Vunipola.

Israel Folau

Israel Folau, joueur australien, arrière-vedette du XV d’Australie, les célèbres Wallabies, fervent chrétien évangéliste, s’est fendu mercredi dernier d’un message en direction des homosexuels, que l’establishment au service de la pensée a qualifié « d’homophobe ».

Mais quel est donc ce message qui vaut aujourd’hui à Israël Folau, devenu le week-end dernier le meilleur marqueur de l’Histoire du Super Rugby (60 essais), d’avoir son contrat rompu par la fédération australienne de Rugby ? Le joueur a tout bonnement publié sur son compte Instagram une affiche proclamant le message suivant:

« Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver. » 

« Ceux qui vivent dans le péché iront en Enfer à moins de se repentir. Jésus Christ vous aime et vous donne le temps de vous détourner de vos péchés et de venir à lui » avait écrit Folau pour accompagner son message. 

Le comité d’éthique de la Fédération australienne a jugé que le contenu de ce message «  est inacceptable. Il ne représente pas les valeurs du sport et constitue un manque de respect envers les membres de la communauté du rugby« . Israël Folau ne faisant pas repentance, la fédération australienne a donc préféré se séparer de lui, ce qui n’est en fait qu’une soumission à la pression arc-en-ciel, via un gros sponsor des Wallabies, la compagnie aérienne australienne Qantas dont le patron, Alan Joyce, est ouvertement homosexuel. L’entreprise a condamné jeudi des propos « vraiment décevants ».

Billy Vunipola

Une soumission à laquelle un autre joueur de rugby résiste. L’international anglais Billy Vunipola a liké la publication de l’Australien Folau. Une façon d’approuver ce message qui n’a pas plu à tout le monde comme le raconte le joueur des Saracens sur son compte Instagram :

« Ce matin, j’ai reçu plusieurs coups de fil m’invitant à retirer mon like sur le post d’Israel Folau. Mais c’est également ma position. Je ne déteste personne et je ne pense pas être parfait. Arrive un moment où, quand vous dénigrez trop les principes dans lesquels vous avez été élevé, vous vous dites que trop, c’est trop. Ce qu’il (Folau) dit, ce n’est pas qu’il n’aime pas les gens. Il dit comment nous devrions vivre pour être plus proche de Dieu et de ce qu’il veut. L’homme a été créé pour procréer avec la femme, c’est l’objectif, non ? Je ne suis pas parfait. À un moment donné de ma vie, j’ai été presque tout sur cette liste. Ça fait mal de le savoir. Mais c’est pour ça que je crois en Dieu. Il nous guide et nous protège et nous pardonne nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

So this morning I got 3 phone calls from people telling me to ‘unlike’ the @izzyfolau post. This is my position on it. I don’t HATE anyone neither do I think I’m perfect. There just comes a point when you insult what I grew up believing in that you just say enough is enough, what he’s saying isn’t that he doesn’t like or love those people. He’s saying how we live our lives needs to be closer to how God intended them to be. Man was made for woman to pro create that was the goal no? I’m not perfect I’m at least everything on that list at least at one point in my life. It hurts to know that. But that’s why I believe there’s a God. To guide and protect us and forgive us our trespasses as we forgive those who trespass against us.

Une publication partagée par Billy Vunipola (@vunipola_billy) le

Ces commentaires frappés du bon sens n’ont pas plus plu à la police de la pensée que ceux de Folau. La Fédération anglaise de rugby a ainsi expliqué que « le rugby est un sport qui n’exclut pas » et qu’elle ne « [partageait] pas cette opinion. Nous allons contacter Billy pour discuter de ses publications sur les réseaux sociaux. » Même son de cloche du côté de son club des Saracens, qui a expliqué dans un communiqué que les propos du joueur Billy Vunipola étaient « incohérents » par rapport à la philosophie du club et que « ce grave problème allait être traité en interne ».

Un monde à l’envers gouverné par la Gaystapo ! Une seule chose de positif : tout ce petit establishment sportif et médiatique, fortement incroyant, athée, ayant occulté Dieu et sa loi naturelle de la vie, politiquement correct, a quand même peur de l’enfer. Ne dit-on pas que la crainte de l’enfer est le début de la sagesse ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

27 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :