Nous vivons vraiment une époque renversante : voici une nouvelle chronique du monde à l’envers !

Vif émoi dans le monde du rugby, vassal dévirilisé du politiquement correct… à quelques exceptions près, Israël Folau et Billy Vunipola.

Israel Folau

Israel Folau, joueur australien, arrière-vedette du XV d’Australie, les célèbres Wallabies, fervent chrétien évangéliste, s’est fendu mercredi dernier d’un message en direction des homosexuels, que l’establishment au service de la pensée a qualifié « d’homophobe ».

Mais quel est donc ce message qui vaut aujourd’hui à Israël Folau, devenu le week-end dernier le meilleur marqueur de l’Histoire du Super Rugby (60 essais), d’avoir son contrat rompu par la fédération australienne de Rugby ? Le joueur a tout bonnement publié sur son compte Instagram une affiche proclamant le message suivant:

Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver.” 

“Ceux qui vivent dans le péché iront en Enfer à moins de se repentir. Jésus Christ vous aime et vous donne le temps de vous détourner de vos péchés et de venir à lui” avait écrit Folau pour accompagner son message. 

Le comité d’éthique de la Fédération australienne a jugé que le contenu de ce message «  est inacceptable. Il ne représente pas les valeurs du sport et constitue un manque de respect envers les membres de la communauté du rugby“. Israël Folau ne faisant pas repentance, la fédération australienne a donc préféré se séparer de lui, ce qui n’est en fait qu’une soumission à la pression arc-en-ciel, via un gros sponsor des Wallabies, la compagnie aérienne australienne Qantas dont le patron, Alan Joyce, est ouvertement homosexuel. L’entreprise a condamné jeudi des propos « vraiment décevants ».

Billy Vunipola

Une soumission à laquelle un autre joueur de rugby résiste. L’international anglais Billy Vunipola a liké la publication de l’Australien Folau. Une façon d’approuver ce message qui n’a pas plu à tout le monde comme le raconte le joueur des Saracens sur son compte Instagram :

« Ce matin, j’ai reçu plusieurs coups de fil m’invitant à retirer mon like sur le post d’Israel Folau. Mais c’est également ma position. Je ne déteste personne et je ne pense pas être parfait. Arrive un moment où, quand vous dénigrez trop les principes dans lesquels vous avez été élevé, vous vous dites que trop, c’est trop. Ce qu’il (Folau) dit, ce n’est pas qu’il n’aime pas les gens. Il dit comment nous devrions vivre pour être plus proche de Dieu et de ce qu’il veut. L’homme a été créé pour procréer avec la femme, c’est l’objectif, non ? Je ne suis pas parfait. À un moment donné de ma vie, j’ai été presque tout sur cette liste. Ça fait mal de le savoir. Mais c’est pour ça que je crois en Dieu. Il nous guide et nous protège et nous pardonne nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

So this morning I got 3 phone calls from people telling me to ‘unlike’ the @izzyfolau post. This is my position on it. I don’t HATE anyone neither do I think I’m perfect. There just comes a point when you insult what I grew up believing in that you just say enough is enough, what he’s saying isn’t that he doesn’t like or love those people. He’s saying how we live our lives needs to be closer to how God intended them to be. Man was made for woman to pro create that was the goal no? I’m not perfect I’m at least everything on that list at least at one point in my life. It hurts to know that. But that’s why I believe there’s a God. To guide and protect us and forgive us our trespasses as we forgive those who trespass against us.

Une publication partagée par Billy Vunipola (@vunipola_billy) le

Ces commentaires frappés du bon sens n’ont pas plus plu à la police de la pensée que ceux de Folau. La Fédération anglaise de rugby a ainsi expliqué que « le rugby est un sport qui n’exclut pas » et qu’elle ne « [partageait] pas cette opinion. Nous allons contacter Billy pour discuter de ses publications sur les réseaux sociaux. » Même son de cloche du côté de son club des Saracens, qui a expliqué dans un communiqué que les propos du joueur Billy Vunipola étaient « incohérents » par rapport à la philosophie du club et que « ce grave problème allait être traité en interne ».

Un monde à l’envers gouverné par la Gaystapo ! Une seule chose de positif : tout ce petit establishment sportif et médiatique, fortement incroyant, athée, ayant occulté Dieu et sa loi naturelle de la vie, politiquement correct, a quand même peur de l’enfer. Ne dit-on pas que la crainte de l’enfer est le début de la sagesse ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

27 commentaires

  1. Mirage says:

    C’est frappé d’incohérence leur affaire-là. Ils n’excluent pas, OK.
    Mais ils excluent (quand même) les joueurs qui eux n’excluent personne !!!

    Bizarre, bizarre … .

    Allo, docteur ?

    • Geneviève says:

      Vous avez entièrement raison. mais tous ces lobby qui veulent nous imposer des modes de vie décadents ne semblent pas gênés par les contradictions inhérentes à leur slogans.

      C’est comme les féministes veulent imposer la parité partout, sauf au seul endroit où il conviendrait de le faire, c’est-à-dire le mariage. Là les époux deviennent parent 1 et parent 2 indépendamment de leur sexe. On s’en fiche que se soient deux hommes ou deux femmes. Alors dans leur logique pourquoi les entreprises ne pourraient-elles pas elles aussi engager leur personnel avec la mention : employé 1, employé 2, etc…. sans se soucier du sexe ?

      Mais quand on vit dans les slogans, on vit dans les sophismes qui rendent la vie invivable, jusqu’à ce qu’ ils se heurtent à la réalité qui les désintègrent !

  2. A quoi s attendre de la part de ceux qui sont en haut .Jesus l a dit ,le monde git dans le pouvoir du mechant .Le diable benit ses adorateurs ,donne les places du haut a ceux qui ont fait montre de complicite ,soumission .”Le + sur moyen de reste pauvre est d etre honnete “Napo ,,sauf que les pauvres de cette sorte sont riches de l espoir du monde futur eternel que ceux qui profitent d un cilgnement d oeil seront retranches .Un grand bravo a ces sportifs integres .

  3. daflon says:

    C’est tout à l’honneur de ces deux sportifs de rester fermes et inébranlables sur leur position. La police de la pensée, souvent pédérastique, essaie de contraindre les gens ayant des convictions normales et honnêtes, de capituler et de se plier à la perversion et à l’injustice. Défense de penser ce qu’on veut, et surtout, défense de s’exprimer, la dictature prétendant former l’homme de demain est en marche.
    Mais les hommes véritables ne se laissent pas influencer, ni détourner par les forces du mal.

  4. Katell says:

    L’homosexualité est le deuxième des quatre péchés qui crient vengeance au ciel.

    • Pour un croyant peut être. Les non-croyants s’en fichent

      • Katell says:

        “Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal…” (Esaïe 5:20)

      • Madelaine says:

        Bonjour Jigsaw,
        Ne pas croire en Dieu et en l’Enfer n’empêche pas Dieu et l’Enfer d’exister… Tant qu’on vit sur Terre, il est possible d’être pardonné, accepté tel qu’on est à condition de vouloir s’améliorer sincèrement. Mais après notre mort physique, c’est trop tard. Dieu souhaite que chacun soit libre de l’aimer ou de le rejeter. Mais on ne pourra pas reprocher aux chrétiens de ne pas avoir prévenu. Cordialement.

      • Mais alors, Jigsaw, si vous vous en fichez, pourquoi restez-vous ici à argumenter ???
        Et si vraiment vous ne croyez à rien (rien de rien), au nom de quoi critiquez-vous les croyances des autres ?
        En vous exprimant vous manifestez que vous avez, vous aussi, des croyances, et que vous essayez de les défendre et de les imposer aux autres.
        Vous êtes donc dans la contradiction la plus totale…

  5. Tinatine says:

    l’ avortement aussi est un péché qui crie vengeance devant la face de Dieu

    • Fort heureusement la décision ne vous appartient pas. Ni à Dieu d’ailleurs.

      • Etienne says:

        La “décision” vous appartiendrait-elle à vous ?

        • Pas plus qu’à un autre. Mais la décision a été prise depuis 1974.

          • Quelle décision ?
            Celle d’autoriser l’assassinat des enfants dans le sein de leur mère ?
            En tout cas, cela ne change pas la nature de cet acte.
            Légal ou non, il reste ce qu’il est par nature : un assassinat.

            • Parce que vous l’avez décrété ? La décision ne vous appartient pas. A moins que vous ne teniez à imposer vos convictions aux autres
              Les juridictions des différents pays qui ont eu à se prononcer là dessus ont toutes été très claires. Ce n’est pas un assassinat.

              • Boutté says:

                Si tuer volontairement un être vivant ne s’appelle plus meurtre c’est qu’il y a quelque chose de changé dans sa définition universelle . Quand l’acte a été prémédité c’est un assassinat . Si l’on accepte de légaliser un tel acte il n’existe aucune raison de s’arrêter en si bon chemin et l’on doit envisager de tuer de même tous les êtres qui sont trop couteux pour la nation à commencer par les vieillards .

    • Katell says:

      Vous avez tout à fait raison.
      Toute personne devra un jour rendre des comptes à Dieu, même ceux qui ne croient pas en Dieu.
      “C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents…”

      • Katell says:

        Mon commentaire “Vous avez tout à fait raison” s’adressait à Tinatine et non à Jigsaw, bien évidemment.

  6. Cadoudal says:

    nous vivons dans un monde qui choisit d’ instinct le pire , le plus nuisible;

    c’ est un monde plongé par la Révolution dans un nihilisme suicidaire, dont le grand
    idéal se nomme Sodome.

    les hommes qui se croient l’ élite intellectuelle se font un devoir d’ enseigner à piétiner
    l’ ordre naturel et l’ ordre surnaturel. qui étaient obéis avant cette subversion.

    • Katell says:

      C’est le monde dominé par Satan; mais tout a une fin…

  7. Boutté says:

    La Bible est fort claire en ce qui concerne ce “crime abominable” selon Elle . Je n’apprécie pas tout de ce Livre mais c’est le socle de tous les autres , Coran compris . Aucun croyant n’échappe à ce jugement et ces joueurs sont bien inspirés de leur rappeler l’essentiel de la foi en Dieu et le moyen de se repentir.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !