Ouvrage préface par Guillaume Bernard, professeur et chercheur à l’ICES.

Un livre incontournable et indispensable en ces temps de confusion, de contradiction et de conflits apparemment irréductibles, certes, mais aussi d’hommes et de femmes de bonne volonté, en quête de Sagesse comme d’une Perle rare enfouie dans le champ  de nos attentes conscientes ou inconscientes, nos espérance les plus profondes, les plus tenaces, défiant par la même les séductions de la technoscience moderne, les vertiges hallucinants d’un Progrès dont les belles promesses humanistes héritées du XVIII° siècle virent au cauchemar entre les mains d’apprentis sorciers, géniteurs d’un « meilleur des mondes à venir » de plus en plus déshumanisant.

Depuis peu, les mots de woke, transhumanisme, Intelligence Artificielle, multiculturalisme et autres sont devenus les nouvelles formes d’expression de cette idéologie engendrée à la modernité : le progressisme. Diverses études, essentiellement sociologiques et historiques, proposent des analyses fondées sur l’idée commune selon laquelle l’Homme, parfois malgré lui, « doit » poursuivre son évolution au nom du Progrès.

Dans la dernière décennie du XXe, la société occidentale, bavarde, a promu la société de communication et la mondialisation devenues les « normes » constitutives d’un monde « nouveau », sans limites, appelé à effacer « l’ancien monde », mû par les valeurs chrétiennes. Malgré les prouesses technologiques et les utopies idéologiques du moment, la victoire (apparente) des régimes démocratiques en Occident, qui exaltent la liberté individuelle, est de plus en plus contrainte, en raison de son principe de « justice sociale » par la dictature des « minorités ». Ainsi, le dogmatisme progressiste, étroitement lié à celui d’évolution, impacte de plus en plus les hommes de notre temps. En réalité, ceux-ci semblent affectés d’un mal commun que les sagesses philosophique et chrétienne appellent la démesure.

Basile Athanase réussit le difficile tour de force de produire un ouvrage qui marie harmonieusement trois qualités fondamentales devenues assez rares aujourd’hui :

  • Etre pédagogiquement attractif pour toutes les générations de lecteurs qu’interpellent a des degrés divers les grands problèmes de notre temps.
  • Déployer une savante réflexion, d’une belle envergure philosophique et théologique, laquelle dans sa visée pédagogique demeure toujours à l’écoute et au service des personnes qui ont le bonheur de lire les sept chapitres d’une démonstration à la fois progressive et rigoureuse sans se départir dus souci de la nuance quand elle s’impose.
  • Sans jamais tomber dans le travers de la partialité réductrice ou de la contestation déloyale, ce travail révèle bien au contraire, à un haut niveau de précision, et de profusion référentielle dans les Notes et le Glossaire, l’impressionnante somme d’érudition qui s’avérait nécessaire pour la contextualisation historique, intellectuelle et morale du projet d’ensemble…

L’auteur de cet essai, prêtre catholique et philosophe, souhaite réinterroger la philosophie entendue sous le vocable de « sagesse », telle que les philosophes gréco-latins et la pensée chrétienne l’entendent. L’essayiste s’emploie pour cela à mettre en perspective les notions de sagesse et de Progrès, déterminantes pour l’avenir du genre humain qui, en ce premier quart du XXIe siècle, parait plus que jamais désorienté et même à l’agonie.

À qui s’adresse cet ouvrage ?

A tous les hommes et les femmes de bonne volonté, soucieux de comprendre, pour mieux les combattre, les idéologies qui ont prise sur notre société contemporaine. Cet essai souhaite également poser les principales objections ou pistes de réflexion qui pourront intéresser, de manière générale, les lycéens (et les parents responsables de l’instruction de leurs enfants) et, de manière plus particulière, ceux (pour combien de temps ?) qui sont soumis, depuis 2021, aux programmes de spécialités des épreuves du baccalauréat dans lesquels s’introduisent de nombreuses thématiques que nous soulevons dans cet écrit et auxquelles nous apportons des réponses chrétiennes.

Plus d’informations ( sommaire etc ) et commandes sur LIVRES EN FAMILLE

Sagesse et progrès – Nature et fondements des idéologies contemporaines, Basile Athanase, 148 pages, Préface de Guillaume Bernard, 14€.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !