Comme Médias Presse Info l’écrivait il y a quelques instants, les informations inquiétantes se succèdent au sujet des effets secondaires du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca. C’est maintenant l’hôpital de Saint-Lô qui vient d’annoncer la suspension de la vaccination AstraZeneca en raison de vingt de ses soignants ayant signalé des effets secondaires.

Sur la cinquantaine de membres du personnel vaccinés, c’est donc un peu moins de la moitié qui souffrent de fortes fièvres, dont certaines frôlent les quarante degrés. D’autres effets secondaires sont également signalés ; certains soignants sont en arrêt maladie.

« Trois vaccinés hier en service néphrologie et ça donne trois arrêts de travail aujourd’hui », confie une source proche de l’hôpital.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :