Salvini pendu la tête en bas, comme Il Duce : le graffiti violent contre le ministre de l’Intérieur italien choque Turin et l’Italie.

Après les dessins qui, aux arrêts d’autobus, montraient Matteo Salvini, chef du parti La Lega avec un nœud coulant autour du cou sous le slogan « Lega stretto » « Serre fortement… », hier a été peint sur un mur de Turin, place Valdo Fusi, un portrait de Salvini pendu la tête en bas comme Benito Mussolini à Milan en 1945.

« Quelle misère ! Quelle haine ! Répondons avec les idées, le cœur et le courage. Je sais que nous sommes nombreux, n’est-ce pas ? »

a répliqué le principal intéressé.

Ce n’est pas la première fois qu’apparaissent des caricatures de Salvini en Italie. Mais ces derniers temps, la violence des images augmente de jour en jour. Cette représentation à Turin est d’une agressivité sans précédent.

« Vous pouvez attaqué Salvini de toutes les manières possibles, commente sur Facebook le chef du groupe de La Ligue au conseil municipal de Turin. Mais l’Italie est avec lui. »

La gauche radicale-chic, immigrationniste et mondialiste montre toute sa tolérance… Pas de vie pour les ennemis de l’immigration-invasion…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Sanguedolce says:

    Voici l’image réelle du socialisme qui se prétend humaniste et tolérante.

    • MA Guillermont says:

      Tout à fait Sanguedolce , en plus de leur idéologie pourrie , ils possèdent une palette remarquable de symboles et de signes sataniques jusqu’a l’écriture pour envoyer des malédictions .. Cette oeuvre en est remplie …

      • Sanguedolce says:

        Le 25 avril 1945, le CLN du nord de l’Italie avait promis aux troupes de la RSI un traitement juste et équitable en cas de reddition sans combat. Bien entendu, ce ne furent que des promesses futiles, après s’être rendues, il y eut d’abobinables lynchages. Les résistants de la 25e heure firent preuve d’une grande cruauté.

        • Les “résistants” français en ont fait autant avec les miliciens. Promesse de vie sauve, puis peloton d’exécution. C’est le “fair-play” de tous ces salauds.
          Il faut s’en souvenir dans la prochaine guerre en France, celle qui est à nos portes. Vaut mieux se battre à mort en liquidant au passage quelques salauds de plus que d’être abattu comme du bétail.

  2. ‹ un nœud coulant autour du coup sous le slogan « Lega stretto » « Serre fortement… » ›
    Sale coup !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !