Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a fait savoir que plus aucun navire d’ONG humanitaire ne pourra accoster en Italie pour y débarquer des immigrés illégaux recueillis en mer. Il s’est rendu en Libye pour y rencontrer le vice-premier ministre libyen Ahmed Miitig. Lors d’une conférence de presse commune, le ministre Salvini a déclaré :

« Laissez les autorités libyennes faire leur travail de secours, de récupération et de rapatriement [des migrants] vers leur pays, comme elles l’ont fait depuis quelque temps, sans que les navires des ONG avides ne les gênent ou causent des troubles. »

Le ministre Salvini a répété : « Les ports italiens sont et seront fermés à ceux qui aident les trafiquants d’être humains ».

Par ailleurs, dans un entretien publié ce lundi dans le quotidien La Repubblica, le vice-premier ministre libyen Ahmed Miitig a souligné la collaboration « décisive » entre Tripoli et le gouvernement italien. « Les trafiquants qui font venir les migrants en Italie sont pour nous des bandes criminelles dangereuses, qui ne permettent pas à la Libye de faire des pas en avant en direction d’une difficile normalisation », a-t-il déclaré, appelant à l’arrêt de ce trafic, en travaillant de concert avec l’Europe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :