La préfecture a une nouvelle fois fermé la salle de prière du quartier des Indes de Sartrouville (Yvelines), pour propagation d’idéologie radicale, alors qu’elle venait de rouvrir après la fin de l’état d’urgence.

La préfecture indique dans son arrêté que les « tensions et actes violents survenus de manière récurrente » après la première fermeture, tels que des « incendies de véhicules » ou « le caillassage des véhicules RATP », démontrent « l’emprise » de la mosquée « sur la vie locale et la radicalisation de certains habitants du quartier ».

A ce sujet, cette note de synthèse…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Il y a plus d’une centaine de mosquées salafistes en France qui sont toujours ouvertes.

  2. Cadoudal says:

    la République est cohérente avec ses objectifs nihilistes :

    organiser l ‘invasion islamique , organiser des Bataclans

    ne rien faire contre l’ Islam

    tout faire pour détruire l’ Eglise et la France.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !