Plusieurs ministres néerlandais sont éclaboussés par un scandale qui a explosé sur Twitter avec le hashtag #WEFpapers. Des résistants néerlandais ont mis la main sur des échanges épistolaires entre les différents politiciens et leur gourou Klaus Schwab, qui veut créer des humains améliorés grâce à l’ARN messager. On voit celui-ci donner des ordres à ses laquais du gouvernement qui sont apparemment très émus de lui servir de serpillère.

Ces différents documents n’ont rien de très spectaculaire pour le public averti, juste une preuve matérielle de plus qu’il y a une collusion de l’hyperclasse mondiale contre le peuple souverain. La problématique n’est pas nouvelle et cette organisation mafieuse est souvent dénoncée par les journaux de réinformation. Ce qui est intéressant, c’est le fait que les comploteurs utilisent le même langage que les complotistes, sauf que contrairement aux gentils eux ont le droit de parler de « Great Reset » de « dépopulation » ou encore « d’êtres humains transformés en esclaves grâce à l’altération de leur génome qui en fait une propriété privé des laboratoires ».

Le fonctionnement du Forum Économique Mondial (WEF) est tout ce qu’il y a de plus sectaire : dès qu’un membre du gouvernement parvient à se hisser jusqu’au rang de ministre grâce à ses relations maçonniques, il est coopté et reçoit une invitation où on le félicite et lui donne ses premières directives de larbin, en l’occurrence se connecter au « portail de la grande réinitialisation » et lire de la paperasse délirante concernant la mise en œuvre pratique de l’énorme complot qui se déroule en ce moment.

 On peut lire dans ces différents tweets que le Premier Ministre des Pays-Bas et sa Ministre des Affaires Étrangères font allégeance totale à leur maître et l’implorent de leur donner des ordres afin d’enclencher la destruction totale des citoyens qui ont voté pour eux. Un valet ordonne au chef du gouvernement de lire un texte public relatif au Great Reset et celui-ci répond que c’est une idée géniale que de se foutre publiquement de la gueule des gens.

Le fonctionnement de la démocratie européenne est simple : soit les différentes institutions reçoivent directement l’obligation de faire passer une loi ou un décret ou alors ils font semblant d’en discuter au parlement et remettent leurs projets aux oligarques qui décident en dernière instance si ça leur plaît ou non. L’énorme richesse de ces éléments internationaux permet de fluidifier la transaction et d’acheter les juges réfractaires de telle manière que la justice ne s’opposera jamais ni à l’exécutif ni au législatif. En fait, la démocratie se résume exactement à ça : à ce que des gens très riches exigent des choses des élus qui s’exécutent contre l’intérêt du peuple.

Le Forum Économique Mondial réunit les pires spécimens du monde à Davos. Les sociétés pharmaceutiques, les banques, les organisations internationales, les géants du numérique, la Silicon Valley, Hollywood et les médias se retrouvent pour se mettre d’accord sur comment augmenter leurs profits et leur contrôle total sur l’humanité. Cela se traduit concrètement par la dimension mystique que prend le covid : au lieu d’être traité comme grippe reléguée au plan médical, il est élevé au stade de religion scientiste suprême avec ses rites et ses oracles.

C’est l’Union européenne qui est en charge de coordonner la conversion religieuse des européens avec le passeport sanitaire global qui donnera accès aux différents services publics (pension, allocations…) via l’euro numérique. C’est pour cela qu’il est très intéressant de mettre son épargne en dehors de la zone euro, voire d’investir dans les crypto monnaies.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :