Lire le rapport de la chambre régionale des comptes concernant les finances du conseil régional PACA (Provence-Alpes-Côte-d’Azur), c’est découvrir quantité des magouilles du monde politique phocéen et s’apercevoir où va l’argent du contribuable en terme de subventions douteuses.

C’est d’abord un pavé dans la mare pour la socialiste Samia Ghali.

En 2007, une association qui déclare organiser des « projets innovants sur les territoires français et algérien » reçoit une subvention de 82.000 euros. Dont 26.000 euros ont été détournés pour rénover la villa du président de l’association qui n’est autre qu’un cousin de Samia Ghali.

La rapport émet également des doutes sur la comptabilité d’un club sportif présidé par un autre cousin de Samia Ghali et qui a reçu une subvention de 40.000 euros pour organiser des stages de foot dans des « quartiers défavorisés ».

Mais il n’y a pas que les cousins de Samia Ghali qui posent problème. Le rapport rappelle que les aides financières du conseil régional sont interdites à des organisations menant une activité politique. Or, le rapport relève des subventions accordées à Attac, mouvement d’extrême gauche, au Conseil de coordination des organisations arméniennes de France à Marseille, à l’Union des étudiants juifs de France – région Marseille-Provence, à l’association sioniste  Bne Akiva, ainsi qu’au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) – région Marseille-Provence. Cette seule section locale du CRIF a empoché 190.000 euros de subventions en 2008.

Et le rapport de démontrer qu’une partie de ces sommes a servi à des fins politiques extrêmement partisanes. 30.000 euros ont ainsi servi à organiser une réception privée au parc Borely à l’occasion du soixantième anniversaire de l’Etat d’Israël. Le rapport souligne également les 90.000 euros ayant servi à financer diverses parades parmi lesquelles, le 11 janvier 2009, « une grande manifestation de soutien à Israël dans le conflit qui l’oppose aux terroristes du Hamas à Gaza ».

Des subventions de « fonctionnement » ont continué à être versées à l’antenne locale du CRIF en 2010, 2011 et 2012.

Le rapport s’interroge également sur les subventions accordées au Centre mondial du judaïsme nord-africain (78.000 euros entre 2007 à 2010), au Centre culturel juif Edmond Fleg (156.000 euros entre 2008 et 2010) ainsi qu’au Comité de coopération Marseille-Provence-Méditerranée (724.000 euros entre 2006 et 2009).

Le rapport suspecte une importante fraude compte-tenu que « les trois associations mentionnent l’organisation des mêmes manifestations culturelles » et que le conseil régional aurait donc subventionné plusieurs fois un même événement.

Besoin d’argent ? Créez une association communautariste !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :