Récit du premier attentat islamiste de Copenhague ici!

Précision concernant le premier attentat: le civil tué devant le centre culturel hier après-midi, a été identifié, les médias danois ont annoncé dans la matinée qu’il s’agissait du le réalisateur danois Finn Nørgaard.

L’enregistrement audio de la première fusillade

La BBC s’est procuré l’enregistrement sonore de la première fusillade survenue en pleine allocution d’Inna Shevchenko, la cheftaine des FEMEN. Ce son, encore non authentifié dimanche matin, peut heurter la sensibilité. (Ci-dessus photo de l’endroit où le suspect a été abattu)

Le second attentat cette nuit (dimanche): un deuxième mort 

Quant au second attentat de cette nuit, il est survenu peu après minuit prés de la synagogue de Copenhague: “La police était déjà sur place. Une personne est arrivée et a commencé à tirer”, a déclaré le porte-parole de la police Allan Teddy Wadsworth-Hans. Une personne a été blessée à la tête et est morte des suites de ses blessures, il s’agit d’un juif, un policier a été blessé à la jambe et un autre au bras. Quant au tireur il a été abattu par la police, de sorte qu’il n’y aura là non plus, pas de procès et qu’on n’aura jamais que les précisions que les autorités voudront bien nous donner.

La police avait été renseignée par un chauffeur de taxi: Le taxi avait transporté le tueur présumé de l’endroit où il avait abandonné la voiture avec laquelle il avait fui la première fusillade. Le taxi a ensuite déposé le tueur présumé dans le quartier de Nørrebro, non loin de l’appartement où la police l’a finalement abattu. Ce qui cette fois-ci laisserait clairement supposer que ce djihadiste était un pur amateur qui n’avait pas prévu de plan de fuite et se trouvait dans l’improvisation. Comment était-il en possession d’un arme de guerre ? C’est une autre question.

Le pouvoir socialiste promoteur du groupe femen

La cheftaine femen était intervenante au colloque avec l’ambassadeur de France. Ce dernier M. Zimeray la connaissait bien puisque c’était lui, selon BFMTV, qui avait organisé son exfiltration d’Ukraine à l’époque où elle n’y était pas très appréciée. Les Français et notamment les catholiques apprécieront…

Les attentats de Paris et de Copenhague se sont suivis avec de grandes similitudes qui laissent penser que les mêmes causes ont produit les mêmes effets dans les deux cas.

Liberté du blasphème 

Charlie Hebdo a été attaqué à cause de ses blasphèmes concernant la religion musulmane avec des caricaturistes condamnés par une fatwa islamiste, il en est de même du colloque de Copenhague avec le caricaturiste suédois, Lars Vilks et tout un aréopage qui va de l’ambassadeur de France à une femen en passant par un réalisateur de cinéma, faisaient la promotion, semble-t-il, de la liberté de blasphémer. Sans commentaire.

Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve s’est rendu à Copenhague  aujourd’hui dimanche, il a déclaré à nouveau que la guerre était déclarée… Et de nouveau il promeut une surveillance renforcée des déplacements des voyageurs et des aéroports , ce que le Parlement a rejeté il y a quelques jours.

Les chances pour la France

Le président du groupe écologiste au Sénat, Jean-Vincent Placé, a lui aussi réagi à ces nouveaux attentats, estimant que les “cinq millions de musulmans sur le territoire national, sont évidemment une chance pour la France, tout comme les 600.000 juifs de France” (Source)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :