Né à Séoul, Joachim Son-Forget, médecin-radiologue, est le tout nouveau député macroniste de la 6e circonscription des Français de l’étranger.

Invité sur RMC ce jeudi 22 juin, ce député à peine élu est déjà parvenu a suscité émoi et tollé.

Alors qu’il était interrogé sur l’affaire Richard Ferrand, ex-ministre macroniste englué dans un dossier immobilier, Joachim Son-Forget, a osé prétendre qu’il ne faut pas rechercher la morale en politique sans quoi ce serait le début… de la charia ! Rien que ça !

“Il y a eu beaucoup d’éléments de débat qui montrent que, d’une part, vous avez la loi, vous avez aussi une éthique personnelle, et vous avez eu cette idée un peu passagère que la morale pourrait être au-dessus de la loi et de l’éthique, etc. Donc ça amène à un débat philosophique un peu complexe. On ne doit pas avoir un retour de la morale, parce que ça c’est le début de la charia, j’entends. Excusez-moi, j’emploie des grands mots.”

Il nous semblait pourtant qu’Emmanuel Macron avait promis une loi sur la moralisation de la vie politique. Joachim Son-Forget considère-t-il que son président chéri a quelques tentations islamistes ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :