blaspheme-seville

Espagne – A Séville, des centaines de personnes ont manifesté contre l’antichristianisme de la gauche radicale dans une ville gouvernée par le socialiste Juan Espadas.

Gauche et extrême gauche s’allient pour changer le panorama religieux, artistique et historique de la ville.

Le conseil municipal doit se prononcer sur différentes propositions :

  • inaugurer une rue dont le nom soit un symbole de la laïcité;
  • renommer les rues qui font référence à l’histoire chrétienne;
  • interdire au maire et aux conseillers municipaux de participer aux processions;
  • interdire l’installation de bureaux de votes dans les écoles catholiques;
  • supprimer le rang protocolaire de l’archevêque de Séville;
  • institutionnaliser la procession blasphématoire « cono insumiso » qui promène un vagin géant en lieu et place de la Sainte Vierge.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :