Daniel Helldén
Daniel Helldén

La Suède est un pays progressiste et même avancé. Avancé comme on dit d’un poisson. N’en déplaise à Hamlet fils, le Danemark n’a pas le monopole de la pourriture…  La municipalité de Stockholm est dirigée par une coalition comprenant les socialistes, la gauche (comprenez « extrême gauche »), les verts et les féministes. Oui, comme à Paris. Stockholm est dirigée par une mairesse socialiste, Karin Björnsdotter Wanngå. Oui, comme à Paris. La municipalité n’est jamais à une imbécilité près… oui comme à Paris.

Prenons le cas de Daniel Helldén, élu écolo chargé de la voirie. Réchauffement climatique oblige, « l’île aux rondins » a été frappée par la plus grande tempête de neige depuis 111 ans, entraînant bien sur les traditionnelles perturbations quant à la circulation. Cette année, elles ont atteint un niveau extrême. Car l’élu est un homme qui réfléchit. Comme un miroir. Sa logique argumentaire montre toute la puissance analytique d’un élu de gauche. Celle d’un ordinateur. Précisément d’un Sinclair ZX-81. Selon ses données statistiques tirées de la célèbre base de données du pifomètre, il en a déduit la réflexion suivante :

« On constate un manque dans l’enlèvement de neige égalitaire. Il est toujours difficile de marcher sur les trottoirs – et il est important que le déblayage de la neige concerne en priorité les zones de marche, les transports publics et les pistes cyclables. Cela fait plus mal lorsque vous marchez ou faites du vélo, et que vous tombez, alors que ceux qui conduisent sont confortablement installés même s’il neige. Environ trois fois plus de piétons que de conducteurs sont blessés par ce genre de temps… Mais il y a aussi l’argument de l’accessibilité, selon lequel la ville doit être accessible à tous. La neige et la glace obligent de nombreuses personnes à rester à la maison. Surtout, elles affectent la vie des femmes qui de plus en plus, marchent et font du vélo davantage que les hommes. ».

Le discours sexiste par excellence.

Donc, priorité dans le déblaiement des trottoirs à connotation féminine, donc écologiste, progressiste, clintonien, au détriment des routes à connotation masculine donc machiste, réactionnaire, trumpien…  Seulement, avec la perspicacité de Quincy Magoo, notre écolo a juste oublié un petit point de détail… Le blocage des routes a bloqué non seulement les voitures conduites par des femmes (c’est peut-être le vert commun entre l’écologie politique et l’islam qui a fait confondre à notre technocrate Suède et Arabie Saoudite), mais aussi les bus qui les acheminent au travail. Car une chose qu’ignore le bobo cycliste (du moins quand il n’est pas dans la voiture de fonction avec chauffeur garée loin des caméras), c’est qu’il y a des femmes qui prennent le bus…

Stockholm, une ville qui aime les femmes. Qui les aime tellement que lorsque de nombreuses jeunes filles, voire gamines, ont été violées par des migrants ou des immigrés lors de divers festivités musicales ces deux dernières années, la police progressiste leur a « amicalement conseillé » de se taire. Oui, comme à Paris…  Car dans la grande famille de gauche, il y a le « c’est pas pareil ». Il y a le bon et le mauvais sexisme, le bon et le mauvais féminisme, la bonne et la mauvaise victime, le bon et le mauvais réfugié, le bon et le mauvais racisme. Le tout drapé dans sa bonne conscience.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :