mariage-homo-polygamie-mpi

En novembre 2012, lors du débat précédent la loi Taubira légalisant le “mariage” homosexuel, Civitas avait fait campagne avec le message “Aujourd’hui le mariage homo, demain la polygamie”. Les détracteurs de Civitas avaient prétendu qu’il n’y avait aucun rapport entre les deux.

L’actualité italienne vient pourtant donner raison à l’organisation catholique française.

Le fondateur de l’Union des communautés islamiques d’Italie, le converti Hamza Roberto Piccardo, vient insidieusement, sur les réseaux sociaux, de demander à l’Italie qui a reconnu les unions homosexuelles comme un «droit civil», de faire de même avec la polygamie.

“Si c’est seulement une question de droits civils, eh bien, la polygamie est un droit civil», a écrit Piccardo sur son compte Facebook en commentaire d’une photo où le maire de Milan, Giuseppe Sala, apparaît à côté de l’un des duos homosexuels unis civilement le 5 août.

italie-islam-polygamie

Le leader musulman a déclaré: “Moi et des millions de personnes n’approuvons pas les relations homosexuelles et pourtant c’est la loi et nous la respectons. Les personnes concernées (par cette loi) sont une minorité, comme le sont les polygames. La société peut accepter toutes les minorités.”

Précisons qu’Hamza Roberto Piccardo a été désigné en 2005 porte-parole du Réseau Musulman Européen, lobby installé à Bruxelles et présidé par Tariq Ramadan. L’un de ses fils, Davide Piccardo, dirige la Coordination des Associations Islamiques de Milan et collabore à la version italienne du Huffington Post.

polygamie-islam

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

38 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :