Dans leur « monde d’après », gris, triste, orwellien, le monde cauchemardesque des plus « beaux » rêves des écolos bobo radical chic à gauche toute où l’antinature est reine, même la nourriture perdra de sa substance naturelle.

Et puisque les belles grosses vaches dans nos prés sont un facteur pour ces apprentis-sorciers transhumanistes œuvrant à la naissance d’un homme nouveau du « réchauffement » climatique, fini le bon steak de bœuf, bien saignant et odorant, qui heurte la sensibilité exacerbée des sectaires vegans, place à la viande artificielle !

Singapour donne le coup d’envoi en autorisant la vente de viande artificielle, une première mondiale.

« Des nuggets à base de viande de poulet fabriquée en laboratoire par la start-up californienne Eat Just pourront bientôt être vendus dans les restaurants de Singapour après une autorisation délivrée, mercredi 2 décembre, par les autorités sanitaires du pays, qui les ont jugés sans danger pour la consommation » lit-on dans Le Monde.

Le produit « a été déclaré propre à la consommation dans les quantités prévues et a été autorisé à la vente à Singapour comme ingrédient des nuggets Eat Just », a ajouté l’agence. Le produit conçu à partir de cellules animales restera pendant au moins vingt ans sous la surveillance de l’autorité sanitaire.

C’est « une première mondiale », a affirmé Eat Just dans un communiqué reçu mercredi 2 décembre. La start-up a déclaré auprès de la BBC espérer que d’autres pays prennent la même décision. Eat Just, qui travaille depuis plusieurs années sur le développement de ce produit, a indiqué avoir fabriqué plus de 20 lots de viande de poulet artificielle dans des bioréacteurs de 1 200 litres avant de soumettre sa production à des tests de qualité et de sécurité.

Selon l’entreprise, la consommation de viande devrait augmenter de 70 % d’ici 2050. Or selon la doxa scientifiquement et climatiquement correctes la consommation de viande est l’un des principaux moteurs du changement climatique. « Je suis persuadé que l’autorisation du régulateur pour notre viande cultivée sera la première d’une série à Singapour et dans d’autres pays dans le monde », a relevé Josh Tetrick, cofondateur et PDG de Eat Just.

Bienvenu dans le “monde d’après” où l’artificiel est roi…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :