Soros étend son empire médiatique en cette année électorale américaine

A l’approche de l’élection du prochain président des Etats-Unis, le milliardaire mondialiste Soros a bien l’intention d’exercer une influence politique sur l’opinion publique américaine à travers son empire médiatique.

George Soros est sur le point de prendre 40 pour cent de la deuxième plus grande société de radio des États-Unis, ce qui lui permettra d’exercer une forte influence médiatique sur la prochaine élection présidentielle.

Une toile d’araignée sur tout le territoire à partir de l’échelon local

Le milliardaire a racheté pour 400 millions de dollars la dette d’Audacy, le deuxième propriétaire de stations de radio (derrière iHeart Media) du pays, qui possède plus de 220 radios sur le territoire américain.

L’entreprise a récemment déposé son bilan en janvier avec une dette de près de 2 milliards de dollars. Soros a sauté sur l’occasion. L’investissement, qui a été confirmé par Audacy, s’accompagne d’un rendement de 50 cents par dollar après la sortie de la société de la faillite, en attendant l’approbation par le tribunal des faillites du plan de restructuration de l’entreprise.

L’enjeu des électeurs hispaniques

Cet investissement est la nouvelle mesure prise par Soros pour étendre toujours plus son empire médiatique et manipuler les décisions politiques. Soros, particulièrement attentif à l’élection présidentielle américaine, injecte également de l’argent dans les antennes locales du parti démocrate. Notamment au Texas que Soros voudrait arracher au parti républicain.

Le Daily Caller a rapporté que Soros, en collaboration avec le PAC majoritaire du Texas, a fait don de sommes à six chiffres aux partis démocrates des comtés d’Hidalgo, Cameron et Dallas, qui sont tous à majorité hispanique.

Ce n’est pas la première fois que Soros cible le bloc électoral hispanique ou utilise les investissements médiatiques pour tenter d’influencer les élections. Le Daily Caller a rapporté en décembre 2023 que « l’Open Society Policy Center, la Fondation pour la promotion de l’Open Society et l’Open Society Institute, toutes les branches du réseau philanthropique Soros, ont investi des dizaines de millions de dollars dans la mobilisation des électeurs latinos du centre-gauche et les groupes et organisations de défense latinos de gauche, en 2022, une année électorale, tout en rachetant les médias latino-américains et en complotant avec les stratégies démocrates. »

Un milliardaire suisse également de la partie

L’année dernière, le journal local Maine Public a rapporté que le National Trust, soutenu par Soros, avait pris le contrôle du plus grand réseau de journaux du Maine, en acquérant cinq quotidiens et 17 publications hebdomadaires. Le National Trust avait reçu un financement de la Fondation Open Society de Soros et du milliardaire suisse de gauche Hansjörg Wyss pour l’achat du réseau médiatique.

Le Media Research Center a publié un rapport révélant le vaste empire médiatique que le milliardaire a acquis au cours des deux dernières décennies.

Dans son résumé, le centre déclare : « George Soros est sans doute le financier libéral le plus influent aux États-Unis, donnant plus de 8 milliards de dollars rien qu’à ses fondations Open Society. En 2004, il a dépensé plus de 27 millions de dollars pour vaincre le président George W. Bush et en a donné des millions supplémentaires depuis pour promouvoir l’agenda de gauche. Mais ce qui passe presque inaperçu, c’est l’influence et l’implication considérables de Soros dans les médias.»

Depuis 2003, Soros a fait don de plus de 52 millions de dollars à toutes sortes de médias : agences de presse libérales, reportages d’investigation et blogs plus petits. Il a également participé au financement d’informations soi-disant « neutres », et ce dans de multiples domaines, depuis l’éducation jusqu’à l’association des médiateurs de l’industrie. De nombreuses autres opérations soutenues par Soros comportent également une composante médiatique.

Pierre-Alain Depauw

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !