Ce matin, le couperet est tombé pour les nombreuses manifestations organisées partout en France pour que la pratique du culte catholique dans les églises soit rendue aux Français.

Manifestement, c’est le cas de le dire, sous l’ordre de Macron, ou de ses sbires, si ce n’est « l’Etat profond » français, les différents préfets ont fait savoir aux différents organisateurs que, tandis qu’il est permis de manifester en revendiquant il est interdit de manifester en priant. Ce qui annule donc le prétexte d’une interdiction pour raison sanitaire. Autrement faudrait-il croire en un coronavirus discriminant, touchant les catholiques qui prient mais s’abstenant de circuler dans des manifestations revendicatrices telles celles des Black Lives Matter… L’absurde est roi en macronnie !

L’un des préfets sollicité pour une autorisation de manifestation avec messe et chapelet répond ainsi à la demande :

« Si les dispositions de l’article 3 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 permettant la tenue d’un rassemblement au sens de l’article L211-1 du code de la sécurité intérieure, ce rassemblement ne saurait, en aucun cas, prendre la forme d’un office, d’une cérémonie ou d’une prière sur la voie publique. »

La manifestation ne pourra être maintenue que si les organisateurs s’engagent à ce qu’il n’y ait ni messe ni prières et à… revendiquer. Dont acte !

En République française, Macron régnant, le gouvernement fait ce que les députés de 1905 n’ont pas osé faire : il interdit la prière sur la voie publique tout en militant, et ce n’est pas anodin, pour le droit au blasphème !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :