Louis Aliot a créé une certaine surprise en annonçant que Steve Bannon prendra la parole au congrès de refondation du Front National.

Il s’agit indéniablement d’un très bon coup de communication destiné à augmenter la médiatisation qui entoure ce congrès qui va entériner la disparition du Front National et donner naissance à un nouveau parti dont le nom sera présenté par Marine Le Pen.

Steve Bannon, ancien conseiller stratégique de Donald Trump et ancienne figure de proue de Breitbart, le célèbre site d’information politiquement incorrecte des Etats-Unis, fait en ce moment un tour d’Europe. Il était présent en Italie pour observer les résultats électoraux de dimanche dernier et saluer l’excellent résultat de la Ligue du Nord. Il est maintenant en France et suivra donc attentivement ce congrès du FN.

Il ne cache pas une certaine admiration pour Marion Maréchal-Le Pen mais, ce samedi, c’est avec sa tante Marine Le Pen qu’il parlera de la situation politique.

Louis Aliot prétend qu’ils font la même analyse. Pas si sûr.

Steve Bannon a contribué à la victoire de Donald Trump en radicalisant son discours, non en l’aseptisant. Alors que la campagne électorale de Donald Trump s’est faite sur un discours de rupture avec le système, la campagne électorale de Marine Le Pen à la dernière présidentielle s’est au contraire basée sur la volonté d’apparaître la moins clivante possible.

Le candidat président Donald Trump durcissait le ton sur l’immigration. La candidate présidente Marine Le Pen modérait le sien sur ce même sujet pourtant crucial.

Le candidat président Donald Trump se présentait comme un défenseur des valeurs familiales traditionnelles. La candidate présidente Marine Le Pen considérait le sujet sans intérêt et préférait continuer à s’entourer d’une proportion impressionnante de militants LGBT.

Bref, on peut douter que les conseils de Steve Bannon correspondent à la ligne stratégique de “dédiabolisation” choisie par Marine Le Pen.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Cadoudal says:

    “établissement “, “système”

    usage systématique d’un vocabulaire flou et volontairement imprécis pour désigner l’ adversaire.

    ces gens sont incapables de désigner l ‘ennemi , et donc inefficaces pour le combattre;

    l ‘ennemi s’ appelle “République” “laïcité” “Maçonnerie” “Révolution anti chrétienne de mai 68 et de Vatican II-Assise”.”Islam” , plus un autre qu’il est interdit de nommer.

    notre drapeau est celui de Jeanne d’ Arc, que Marine renie et brûle avec Cauchon.

    Dieu et le Roi !

  2. Patate says:

    très bien vu!
    le “FN” est en recherche d’adoubement du monde gorgé de “valeurs républicaines” qui annihilent nos vraies valeurs comme le courage de nos pensées et notre amour pour la France; c’est sans tonalité ni personnalité et dans le moule: pro machin( avortement – immigration – chauââ ..) et anti cela ( Pétain – antiracisme à outrance – ..)
    c’est un parti c’est tout, quasi sans étiquette si ce n’est celle qui lui colle à la peau et dont l’esprit a déjà quitté le corps depuis belle lurette.

  3. Siccard says:

    Marion seras bientot à la téte de l’ex Fn ,ou rassembleras tous les vrais patriotes dans une refondation pour la vraie France , et beaucoup d’electeurs de l’ex Fn s’y retrouverons .