Le terroriste Chérif Chekatt, recherché par les polices de France mais aussi d’Allemagne, n’avait donc pas quitté Strasbourg et le quartier du Neudorf.

Repéré par une habitante, il a été abattu hier soir vers 21 heures au 74 rue du Lazaret où un très important dispositif de police a été déployé : « les investigations réalisées dans la soirée ont déjà permis d’identifier formellement Cherif Chekatt » a confirmé le parquet antiterroriste de Paris.

Cherif Chekatt avait tout du profil du terroriste : criminel récidiviste, plusieurs fois condamné, il s’est, comme on dit, « radicalisé » en prison. Bien que fiché S et avec un lourd passé de condamnations, les autorités de la République comme toujours n’ont rien vu venir…

Son attaque au nom d’Allah aura fait pour l’instant 3 morts, un blessé en mort cérébrale et 12 autres dont 5 dans un état grave.

5 de ses proches sont toujours en garde à vue.

Francesca de Villasmundo

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :