Les petits hommes verts ont encore frappé. Par bêtise ? Par idéologie ? Par ignorance ? Les trois sans doute.

La mairie EELV, soit écolo-bobo-citadin, de Strasbourg, islamocompatible et christianophobe, vient d’adresser aux commerçants qui participant à célèbre marché de Noël, la liste des produits interdits et autorisés pour l’édition 2022.

Pêle-mêle sont interdit les crucifix mais pas les crèches, le champagne et la tartiflette, les donuts et le poulet grillé, les serre-tête, les parapluies, les articles de Noël pour chiens et chats, et autres aliments et produits avec lesquels la municipalité radical chic a un compte à régler  ;  sont interdits sous réserve, au cas où un conseiller municipal de la majorité en décide arbitrairement autrement, les cendriers, les calendriers, les tapis de souris, les habits de créateurs pour enfants, les cartes postales, la liste sans queue ni tête est encore longue ; et sont autorisés, mais là-aussi sous réserve d‘un changement de cap municipal, la liqueur de pain d’épices, la bière chaude, les produits italiens, les samoussas et les loukoums, les gourmelines chocolatées qui sont « des beignets en fait mais pas des donuts eux interdits » souligne la municipalité. Certainement un conseiller municipal sera préposé tous les jours à la vérification de cette distinction primordiale entre le beignet qui ne doit pas être un donut mais une gourmeline chocolatée…

Rappelons que cette même municipalité avait soumis l’an dernier ce même marché en plein air au passe sanitaire, mis des barrières pour que les passants non autorisés ne voient pas les stands…. « Digne du Gorafi ou d’un nouveau Monde » commente un twittos.

La colère gronde déjà chez les exposants, prévenus trop tardivement, et sur les réseaux sociaux.

« Les commandes ont été passées depuis plusieurs mois, ça va donc me rester sur les bras, explique un commerçant de gadgets de décoration qui souhaite rester anonyme au journal 20 minutes. Avant, il fallait cocher des cases sur ce que nous comptions vendre au moment de l’inscription, mais pas une liste après l’inscription. »

La mairie de Strasbourg se défend en expliquant que ce sont les produits de mauvaise qualité qui sont interdits : contacté par 20 Minutes, Guillaume Libsig, adjoint à la maire de Strasbourg, en charge notamment de l’animation urbaine et de la coordination du marché de Noël, affirme qu’il y a :

« une commission ultra-mixte qui travaille collégialement à présent à l’année, composée d’élus, de forains, de commerçants, de la CCI, d’artisans, de représentants des exposants. Son travail porte sur cette notion d’authenticité qui est la notion phare de l’opération Capitale de Noël, et c’est cette commission qui a dressé cette liste en conséquence. Cette authenticité passe par des produits de qualité. On ne veut plus du côté « parc d’attractions, supermarché pour touristes à ciel ouvert » comme cela était reproché ces dernières années. C’est un travail qui était déjà en cours et on ne fait que rajouter un chapitre. »

« On veut de beaux produits pour que l’évènement soit bien perçu. C’est une question de standing. Un artisan qui fait une belle crèche, oui, de beaux crucifix de qualité, des souvenirs en lien avec l’identité première de Noël qui est effectivement la chrétienté, oui ! Mais les santons, les croix faites par milliers d’exemplaires et livrés par container depuis la Chine, non », assure encore Guillaume Libsig.

Puisque la mairie de Strasbourg dit non au remplacement de beaux produits par la camelote chinoise, on peut tout de même se demander pourquoi la tartiflette, authentiquement française et hivernale, est interdite alors que les loukoums, samoussas, halva, et autres spécialités arabisantes sont autorisés. Y aurait-il un remplacement civilisationnel, à saveur islamique, autorisé ?

Le Christkindelsmärik, « marché de Noël de l’enfant Jésus », se tient à Strasbourg depuis 1570… Et si on retrouvait sa véritable authenticité qui est catholique ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :