La ministre suédoise de la Santé, Lena Hallengren, a annoncé lors d’une récente conférence de presse l’intention du gouvernement de fournir un «certificat de vaccination numérique» aux résidents qui reçoivent un vaccin anti-COVID-19, leur permettant de «voyager à l’étranger en vacances ou pour rencontrer un être cher ».

La ministre s’est dite convaincue qu’un «certificat de vaccination est probablement aussi souhaitable que de se faire vacciner», ce qui laisse entendre que l’identifiant numérique pourrait devenir nécessaire pour accéder aux voyages internationaux, ainsi que pour les activités quotidiennes telles que les courses et les repas au restaurant.

Anders Ygeman, ministre suédois du développement numérique, a déclaré que «l’objectif du gouvernement est que le travail aille le plus rapidement possible et que l’infrastructure numérique sera en place d’ici l’été», plus précisément le 1er juin.

«Lorsque la Suède et les pays qui nous entourent commenceront à s’ouvrir, il sera probablement nécessaire d’avoir un certificat de vaccination pour voyager et participer à d’autres activités», a-t-il déclaré, faisant référence à des entreprises, ainsi qu’aux restaurants, établissant une exigence de preuve de vaccination avant d’autoriser l’accès à leur établissement.

Le ministre danois des Finances, Morten Bodskov, a suggéré que «dans trois ou quatre mois, un passeport numérique corona sera prêt à être utilisé, par exemple, pour des voyages d’affaires», a rapporté l’Associated Press.

Le ministre a fait remarquer que le retour des voyages est «absolument crucial» pour rétablir la stabilité économique du pays et faire rouvrir les entreprises. À cette fin, les citoyens danois pourront accéder à un site Web d’ici la fin de ce mois précisant s’ils ont reçu ou non un vaccin COVID-19. En plus de cela, le «passeport» numérique, selon Bodskov, sera «le passeport supplémentaire que vous pourrez avoir sur votre téléphone portable et attestant que vous avez été vacciné».

Lars Sandahl Sørensen, PDG de l’industrie danoise de la Confédération, a suggéré que les «passeports vaccinaux» seraient un outil réclamé durant longtemps, déclarant que les citoyens «bénéficieront du passeport corona pendant de nombreuses années» puisqu’ils «autoriseront les voyages et la participation à la vie culturelle au Danemark. »

Ces déclarations ont suscité un vif émoi au Danemark où d’importantes manifestations se tiennent chaque semaine contre un tel projet.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :