Oksana Chatchko avait été cofondatrice du mouvement exhibitionniste et antichrétien Femen. Elle avait fini par quitter le groupe, désapprouvant la façon dont Inna Chevtchenko le dirigeait, et tentait de se faire une place entant qu’artiste. Elle était également devenue une égérie d’Action Emploi Réfugiés.

Elle s’est suicidée dans son appartement à Paris à l’âge de 31 ans.

Fin sordide d’une existence sordide. La révolte contre Dieu n’aboutit qu’au naufrage.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Plus personne pour uriner dans les cathédrales ?

  2. Certains suicides sont une hyper agressivite qui se retourne contre soit .Justice immanente .Amen .

  3. Requiescat in pace.

  4. Deir Ez-Zhor Donbass says:

    Cette urineuse des cathédrales n’a pas pu s’assumer, ce qui tendrait à prouver qu’elle avait quand même une conscience, donc paix à son âme.

  5. Antoine Belhomme says:

    Good bye odure…

  6. michèle FEBVRE says:

    Il faut prier pour elle