Si l’essentiel des journalistes occidentaux persiste à relayer la version officielle d’une soi-disant attaque chimique dans la Ghouta orientale, justification de la frappe de missiles menée conjointement par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, il subsiste fort heureusement quelques journalistes qui refusent de se soumettre à cette manipulation de l’opinion publique.

Aux Etats-Unis, un bel exemple a été offert par Tucker Carlson, journaliste populaire de Fox News, qui a osé sortir des sentiers de la pensée unique des médias américains sur la question syrienne.

«Tous les génies qui nous disent que [Bachar] el-Assad a tué ces enfants, en sont-ils vraiment sûrs ? Evidemment ils n’en n’ont aucune idée. Ils inventent. Ils n’ont aucune idée de ce qu’il s’est vraiment passé», a-t-il déclaré en ouverture de son émission le 9 avril.

Ce courageux  journaliste a rappelé que dans la guerre civile syrienne, les deux côtés possèdent des armes chimiques, et qu’il est donc nécessaire de se poser des questions avant d’établir des conclusions.

Tout naturellement, Tucker Carlson demande aussi à ses téléspectateurs quel intérêt le président syrien aurait-il eu à se servir d’arme chimique au moment même où il est train de gagner la guerre.

Le journaliste américain a fait un parallèle avec une précédente accusation datant de l’année précédente, qui avait déjà déclenché une frappe américaine sur la base d’Al-Chaaryate.

Le scénario était identique. Bachar el-Assad avait été accusé d’avoir ordonner l’attaque chimique de Khan Cheikhoun alors qu’il n’y avait aucun intérêt puisque l’administration Trump venait d’annoncer que le départ du président syrien n’était plus à l’ordre jour.

«Mais bien sûr ils mentaient», a rappelé Tucker Carlson, notant que le secrétaire à la Défense Jim Mattis a récemment admis qu’il n’existait pas de preuve de la culpabilité de Bachar el-Assad dans l’attaque chimique de Khan Cheikhoun.

«Cette histoire n’était que de la propagande pour manipuler les Américains», a conclu le journaliste Tucker Carlson, avant de mettre ses téléspectateurs en garde de ne pas retomber dans les mêmes pièges. Hélas, il n’aura pas été entendu par la plupart de ses confrères.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. bernadette says:

    C’est évident ,mais notre président comme ses deux prédécesseurs a un problème d’ego qui fait courir des risques à notre pays. Au moins en raison de ce que coûtent les missiles on sait pourquoi il augmente la csg et tout le reste.

  2. Cela fait plaisir d’entendre un journaliste qui a gardé sa cervelle et qui s’en sert. Pour ses confrères, tout espoir est perdu. L’ignoble caricature vient des journaleux de France-infaux, à vomir!
    Sa carrière va peut-être souffrir un peu, mais son honneur est intact.
    Quelques consolations au milieu des désolations.

  3. Soupape says:

    Quand on pense que même le très onusien Chirac,
    devenu le valet du mondialisme,
    et réveillé en pleine nuit, lors de la guerre en Irak,

    tirait une gueule pas possible …devant l’imbécilité des américains …
    et avait réussi … à ne pas entraîner la France … dans le conflit des amerloques …

  4. Soupape says:

    En 2001, Chirac avait remis à Bachar-El-Assad la Légion d’Honneur (Grand-Croix)

    C’est donc que Chirac ne soupçonnait pas Bachar d’être un tyran.

    Et maintenant il faudrait admettre que ce médecin …
    serait devenu un tyran abominable, obsédé par l’emploi des gaz,
    et pire que Robespierre, Fouquier-Tinville, Staline, Mao, Castro et Kim Il Sung … ?
    que les ricains ont toujours laissés tranquilles …

    Les ricains n’ont même pas osé bombarder Kim Il Sung,
    mais ils préfèrent bombarder Bachar …
    et encore, … ils n’osent pas agir seuls !

    Trump parait être un peu (beaucoup) malade.
    Qu’on le vire !
    et qu’on vire aussi … macro-HONTE et tous ses cancres !

  5. Carnaval n’aura pas lieu. Tous les masques sont partis en Syrie pour se protéger des gaz chimiesques hilarants clinton… par ce que un djihadiste franco-français, se croyant … calife, a tiré un coup de trop… Après avoir divisé les Français, il veut diviser les saints syriens…. Personne ne lui a dit qu’il fallait plus d’un cas aux rares qualités pour y parvenir. Les syriens ne sont pas les français. Ils savent se la péter commune face aux périls accidentaux !

    https://wp.me/p4Im0Q-2mm

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !