La percée du Front National (Rassemblement Bleu Marine) n’est une surprise pour aucun observateur raisonnable de la vie politique française. Seuls les chiffres viennent ajouter à la gifle prévisible que ce vote vient infliger à l’UMPS : le FN sera présent au second tour dans 229 villes de France. Ce FN qui est arrivé en tête dans 17 villes. C’est le record pour le Front. Succès d’autant plus évident avec la conquête d’Hénin-Beaumont au premier tour !

La classe politique ne s’est pas remise de l’annonce des résultats. Louis Alliot, vice-président du FN, arrive en tête devant le maire sortant à Perpignan, laissant le PS loin derrière lui, à terre. A Marseille, Stéphane Ravier, le candidat du FN, devance le socialiste Patrick Mennucci. A Fréjus, David Rachline arrive confortablement en tête. Etc. Béziers, Avignon, Forbach, Brignoles, Tarascon, Digne, Saint-Gilles, Beaucaire, Cluses, Villers-Cotterêts, sont autant de noms de communes qui inquiètent journalistes du système et professionnels de l’alternance gauche-droite.

Autre enseignement de ces élections, le taux record d’abstention qui frôle les 40% et grimpe jusqu’à 61,58% à Roubaix !

Et malgré ce fiasco pour le PS, Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, a conservé hier soir, sur les plateaux de télévision, son visage de marbre, son regard sombre et sa morgue hautaine. A l’image de cette classe politique dont elle est l’aboyeuse, elle n’a toujours rien compris à la colère qui gronde en France…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :