Un document récent du pape est passé complètement inaperçu. La Constitution apostolique Episcopalis Communio du 17 septembre vise à gouverner l’orientation du synode des évêques, le transformant en un organe permanent. Ce serait une sorte de gouvernement parlementaire destiné à amplifier la force des documents pontificaux. Le but était immédiat : il fallait contrôler le synode des jeunes qui doit se dérouler fin octobre. Comment ?

Normalement ce synode est composé de délégués élus par les conférences épiscopales mondiales. Mais toutes et loin de là n’approuvent pas les orientations actuelles du pape. Il fallait les neutraliser. Tout simplement le pape a nommé 39 délégués spéciaux servant de leviers d’influence lui permettant de manipuler l’assemblée. Dans sa liste il y a la fine fleur de ses copains homophiles et progressistes. Marx cardinal à Munich, le plus extrémiste tant sur le plan politique que sur « l’ouverture au monde » de l’Eglise et la remise en question des dogmes catholiques. Le cardinal américain Cupich nommé à la demande du pédophile McCarrick, personnage au cœur du scandale actuel sur les abus sexuel. Cupich qui entre autres avait mis une bannière LGBT dans le chœur de cathédrale de Chicago : un jeune prêtre et des paroissiens l’avaient brûlée. Mouvance similaire pour le cardinal américain Tobin promu de la même manière : il a toujours déclaré ne rien savoir des activités homosexuelles de son mentor (McCarrick) et a ajouté que le pape avait autre chose à faire que de répondre à la question des abus sexuels. Le père Spadaro sj qui dirige Civilta Cattolica, l’homme qui déclarait que les vérités étaient évolutives. Et bien sûr Paglia, célèbre pour sa fresque homophile de Cherni : il s’y est fait représenter parmi les gays. Nommé à Rome, il a détruit l’Académie de la vie fondée par le Pr Lejeune, ainsi que l’Institut Jean-Paul II pour la famille, aboli de facto par François. Cette poignée de cardinaux est hyper-progressiste.

Tous ces personnages sont tous nommés comme étant complices du silence de l’Eglise sur les abus sexuels par Mgr Vigano. Leur situation dans le cadre du synode des jeunes, est une preuve évidente de la volonté papale de manipuler les débats. Le magazine allemand Der Spiegel 39 du 22 septembre met en première de couverture les mots suivants : « Tu ne mentiras pas… le silence des bergers » avec en arrière-plan une photo fondue de François. Cette publication fait un dossier de 19 pages sur les abus sexuels dans lequel tous ces gens sont traités de menteurs. Le pape lui, ose comparer son propre silence à celui du Christ silencieux dans sa Passion. Jésus aurait traités tous ces gens de sépulcres blanchis.

Il n’y a donc rien à attendre de bon, concernant le synode de la jeunesse ; certains disent que les textes finaux sont déjà rédigés. S’ils ne le sont pas, les dés sont déjà jetés : ils remettront en question la morale catholique voire certains dogmes. Tout se passe comme si le pape pressé par l’âge et la maladie (il n’a qu’un poumon), veut accélérer le processus visant à saper les fondements de ce que nous ont donné la Bible, les Évangiles et l’Eglise au fil des siècles.

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. anne collay says:

    Bien des personnes vivent avec un seul poumon, si l’environnement est sain, le poumon restant prendra le relais et deviendra plus performant…

    • Jean-Pierre DICKES says:

      Oui Xavier. Vous avez raison. je tombe sur l’info suivante : Mgr Mutsaert qui devait représenter les Pays-Bas a décidé de ne pas se rendre au synode car celui-ci est peu crédible ; il a déclaré sans ambages : « Quand je lis le rapport scientifique de l’université de New York, près de 80 % des personnes impliquées ont un rapport avec l’homosexualité. » Cela en dit beaucoup. De la part du pape ce n’est plus de la complicité par le silence mais par une action publique de type totalitaire en faveur des homosexuels.

  2. Xavier S. says:

    La nomination par Bergoglio de ces 39 délégués spéciaux servant de leviers d’influence rappelle les méthodes staliniennes de manipulation des assemblées.
    Un évêque néerlandais vient d’annoncer qu’il renonçait à participer au synode où il devait représenter les catholiques de son pays (Le Salon Beige).

  3. “Marx cardinal à Munich, le plus extrémiste tant sur le plan politique que sur « l’ouverture au monde » de l’Eglise et la remise en question des dogmes catholiques.”

    Sur France-Info, hier soir, le cardinal Marx a carrément dit qu’il serait bon que l’Eglise accepte les prêtres homosexuels !

    • Cadoudal says:

      il se sera pas contredit par Dingoglio , grand protecteur du pédophile Mc Carrick

  4. Cadoudal says:

    ” Sur France-Info, hier soir, le cardinal Marx a carrément dit qu’il serait bon que l’Eglise accepte les prêtres homosexuels ! ”

    bientôt , un nouvel ordre religieux au Vatican , pour promouvoir les valeurs de Vatican II,

    avec vœu spécial de sodomie

    sur la haute surveillance du cardinal Mc Carrick

    la nouvelle Pentecôte promise par Jean XXIII arrive.