[USA] Révolution de couleur ou guerre civile ?

L’art de mettre de l’huile sur le feu, une spécialité yankee pour dominer.

Parmi les révolutions à mettre au compte du procédé états-unien on peut compter la série les révolutions dites de couleurs :

– L’Ukraine avec ces deux révolutions orange en 2004 et 2014; la première ayant échouée, la seconde à réussi.

– La Yougoslavie en 2000

– La Géorgie, Révolution des Roses en 2003.

– Le Kyrgyzstan, la révolution des Tulipes en 2005

– Le Liban, la révolution des Cèdres en 2005 

La Macédoine est actuellement menacée, peut-être d’autres pays encore ?

Il y a également eu une tentative à Moscou en 2011 et 2012.

Les Printemps arabes 201o-2011 :  

–  En Tunisie, difficile de dire si du point de vue de ses promoteurs (les USA), elle a réussi ou non. 

–  En Libye,  elle a réussi dans le sens où elle a déstabilisé le pays, puisque le chaos islamique règne et suscite l’émigration.

– Au Yémen, réussite complet avec le chaos, la guerre islamiste et l’émigration.

– En Egypte, pays déstabilisé toujours menacé par la  guerre civile. Seule la poigne de fer du général Al-Sissi qui a pris le pouvoir a rétabli une normalisation précaire.

– En Syrie, déstabilisation du pays, guerre et émigration.

– Au Bareïn, c’est un échec, mais rien n”est perdu.

– En Iran, la tentative n’a pas pris non.

L’afflux des immigrés en Union européenne, dont nous savons qu’il est fomenté en sous-main par les Etats-Unis, relève aussi de ce concept de diviser pour régner mis en application systématiquement par ce pays.

Cette tactique de déstabilisation des Etats ne date pas des années 2000, il faudrait remonter beaucoup plus haut. Les USA ont adopté ce concept bien avant.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires