Au nom d’une soi-disant prescription taoïste s’est développée une pratique d’une crétinerie rare dans le cadre d’Instagram. Le principe est de se faire bronzer les parties génitales en les mettant au soleil ; pour ce faire il faut s’allonger sur le dos et attraper ses pieds.

« En seulement 30 secondes de lumière solaire sur l’anus, vous recevrez plus d’énergie de ce nœud électrique que vous n’en recevriez en une journée entière en étant dehors avec vos vêtements » ; sauf que toute une partie de cette région anatomique est constituée de muqueuses dont l’anus. Celles-ci sont exposées à un risque de cancérisation bien plus élevés que la peau elle-même.

Nous ne donnerons pas le site de cette pratique hyper-dangereuse. Celle-ci se nomme metaphysicalmeagan, faut le savoir. La signification exacte de ce mot ne se trouve ni dans le Bottin des téléphones ni dans le Larousse. Outre un effet de bien-être et d’énergie, cette position ridicule est une « forme d’adoration du soleil » toujours selon le taoïsme. Même les gynécos n’en demandent pas tant. Habitant dans le Nord de la France, le soleil y est rare. De plus, je suis incirconcis. Je ne risque pas de faire un cancer appelé mélanome malin de cette région anatomique.

Ainsi, pour le Tao de la sexologie appelé The Book of Infinite Wisdom, du docteur Stephen T. Chang, la « sagesse infinie » semble bien mal placée. Mieux encore, elle tuerait les microbes. Comme on dit en Picard, il ira raconter ça à un bidet d’bos. Les adhérents n’ont guère plus d’intelligence qu’un cheval de bois avec en plus le risque d’un cancer gravissime très très mal placé.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

7 commentaires

  1. Maintenant dans les stades, les supporters ne crieront plus à l’arbitre: “va te faire enculer!”
    mais: “va te faire bronzer l’anus.”
    Pardon pour la vulgarité de la blague.

  2. Je doute sérieusement que cette connerie ait quelque chose à voir avec le Daoïsme …

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    De fait n’a rien à voir avec la Daoïsme mais avec le Taoïsme

  4. la vieille gauloise says:

    Mince alors ! Moi qui suis une catho aussi admiratrice du grand sage Lao Tseu , il ne me viendrait pas à l’ idée ( surtout à mon âge ) d’ exposer ouvertement mes parties intimes au soleil pyreneen….Je risque de causer des frayeurs aux ours de passage et au voisinage bien sage

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    Si vous avez lu Tintin Le Lotus d’or il y a cette phrase inénarrable “La Tseu l’a dit…et par conséquent je vais vous couper la tête”. Je doute qu’un sage ait pu dire une telle parole non plus que s’exposer la région uro- génitale au soleil. Mais on dit toujours que vérité en deça des Pyrénées…Peut-être faudra-t-il vous expatrier en Espagne.

  6. la caresse du soleil sur la poitrine, le ventre, en position apanasana, est jouissance naturelle, cadeau de la nature, comme goûter un fruit de l’arbre, voir un beau corps ou visage…même mon chien et mon chat se mettent les quatre fers en l’air par une belle après-midi! et puis la pensée intervient, s’accroche au plaisir, veut le prolonger ou l’interdire, l’exploitant ou le maîtrisant, en faire des rituels, des croyances, jugeant ceci est bien, ceci est mal, et selon les coutumes, port du cilice chez les ascètes, de la burqua chez d’autres intégristes…

  7. Jean-Pierre Dickes says:

    Mon pauvre ami, vous n’y comprenez rien. C’est info qui a été donnée au corps médical dont je suis afin de mettre en garde leurs patients contre ce genre de pratique. Mais si cela vous fait plaisir allez au soleil vous faire brûler le cul ;ce qui n’a rien à voir avec le plaisir d’être au soleil, un beau visage de femme etc…