Tarascon – Lors de la réunion du conseil municipal de Tarascon le 13 novembre 2019, Valérie Laupies est intervenue à plusieurs reprises pour défendre les intérêts des Tarasconnais.

L’élue municipale a d’abord dénoncé le transfert de compétences sociales de la municipalité vers la communauté d’agglomération ACCM. Tarascon perd ainsi la maîtrise de ses logements sociaux par la faute du Maire.


Mais Valérie Laupies a repris la parole quelques instants après sa première intervention. Cette fois, l’élue municipale a dénoncé la politique de subvention par la mairie de Tarascon dont profite l’association communautariste TEEF (Tarascon Espace Emploi Famille).

Valérie Laupies cite un document de cette association communautariste TEEF dans lequel il est question de la « kafala », l’adoption selon le droit musulman…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :