La lutte semble prendre un tout nouveau tour et pour le moins original. En pointe, l’un des présidents de l’AS Saint Etienne, Bernard Caïazzo : «Pour plusieurs clubs, c’est une question de survie. La situation est alarmante et les clubs sont solidaires… La tension est extrême ». Réunie mardi en comité exécutif, l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) a décidé à l’unanimité de manifester son opposition à cette taxe, censée entrer en vigueur pour deux ans (2014 et 2015) et qui fera l’objet d’un débat à partir de la semaine prochaine à l’Assemblée nationale. Selon nos informations, cette opposition pourrait aller jusqu’au boycott de la 11e journée de Ligue 1 et de la 12e de Ligue 2, le week-end du 26 octobre! Très remontés, certains dirigeants se disent prêts à faire adopter cette solution extrême.

Jean-Pierre Louvel, le président du Havre et du syndicat des clubs, affirme que cette décision peut détruire des emplois : « Mais, dans les faits, cette taxe ne concerne pas que ces  clubs de L1. Elle met en péril tout le monde alors que le football français est déjà en déficit (80 millions de pertes cumulées). Si la L1 s’affaiblit économiquement, elle aura moins de moyen pour recruter, les droits télé chuteront encore, la L2 en pâtira. Et je rappelle qu’il y a 25.000 emplois directs ou indirects à la clé… »

Les clubs iront-ils au bout de leur menace ? Suspens…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs , ,

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :